Démonstration de force de Cellou à Yomou: "Personne ne veut plus du vieillard..."

Campagne présidentielle
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG en campagne à Diécké Yomou
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG en campagne à Diécké Yomou

YOMOU-Cellou Dalein Diallo continue de drainer des foules en Guinée forestière, où il est en campagne depuis 72heures. Après l'accueil époustouflant dont il a bénéficié à Nzérékoré, le leader de l'UFDG et sa suite ont été reçus dans la ferveur populaire, ce vendredi 9 octobre 2020, dans la préfecture de Yomou. Dans la sous-préfecture de Djécké, ville industrielle située près de la frontière entre la Guinée et Libria, Cellou Dalein Diallo a été accueilli en libérateur par une foule qui dit être déterminée à voter pour lui, le 18 octobre 2020.

Le candidat de l’ANAD, très touché par cette mobilisation, a exprimé toute sa gratitude face à ses militants. L'ancien premier a dénoncé la dilapidation des ressources de l'Etat dans la campagne pour le 3ème mandat.

« Je suis impressionné de l’ampleur de votre mobilisation. Mais je sais qu’en face, j’ai des citoyens qui ont pris conscience de l’incapacité de monsieur Alpha Condé pour faire face sa responsabilité de président de la république. La jeunesse est abandonnée à elle-même, désœuvrée parce qu’elle n’a pas d’emplois. La SOGUIPAH qui avait suscité beaucoup de joie est en train de tomber en faillite. La réalité, ce n’est pas une faillite, tout ce qui est contrôlé par l’Etat est utilisé aujourd’hui pour le troisième mandat. Tous ceux qui gèrent les fonds publics Alpha Cond ne leur demande aucun compte sinon d’être débout pour le troisième mandat. Et toutes les ressources sont utilisées pour son troisième mandat. La SOGUIPAH n’échappe pas. Les travailleurs ne sont pas payés à bonne date, on assiste à des arriérés de 4, 5 jusqu’à 6 mois. Les clients de l’entreprise ne sont pas payés, l’argent est financé pour le troisième mandat d’Alpha Condé », a dénoncé le candidat de l’UFDG.

L’opposant soutient que le parti au pouvoir utilise de l’argent pour l’achat des consciences. En achetant du riz et distribuant cela à des gens pour qu’ils votent en faveur du candidat du RPG.  Selon lui, les guinéens ont compris qu’Alpha Condé n’est pas digne de la fonction présidentielle. Il ajoute aussi que le candidat sortant, Alpha Condé a réussi à manipuler les ethnies en divisant les guinéens, en lieu et place de faire de la Guinée une nation, il l’a plutôt détruite.

« Lorsque vous aurez élu le 18 votre président, il sera le président de tous les guinéens qui va rassembler, susciter la confiance, réconcilier les guinéens afin qu’on soit une véritable nation de développement. Le seul défi que nous avons, c’est l’injustice, la misère, la pauvreté et le respect des contrats. Alpha Condé est le champion en violation de contrat, il n’a pas le sens de la parole donnée. Il ne respecte pas ses promesses. Alors, vous pouvez compter sur l’ANAD et son candidat. Demain, pendant les électins, nous allons gagner. Les guinéens ne veulent plus d’Alpha Condé. Son bastion (Kankan, Kérouané et Mandiana) est tombé. Personne ne veut plus du vieillard. J’ai dit qu’Alpha a une armée de fraudeurs : les préfets, sous-préfets et certains démembrements de la CENI. Cette fois-ci on n’acceptera pas la fraude. Il faut que vous soyez mobilisés pour une forte vigilance pendant le vote, pour qu’il n’y ait pas de fraude ou de bourrage d’urnes. Alors cette année, il est hors de question d’accepter la fraude. S’il fraude, le lendemain, vous sortez tous pour dire dehors, Alpha Condé parce qu’on n’a pas besoin de fraudeurs à la tête du pays. Quoiqu’il arrive, on n’acceptera pas le vol cette fois-ci. Soyez mobilisés pour sécuriser les urnes dans les commissions de centralisation, mais si jamais, par la ruse on proclame des résultats faux, qui ne reflètent pas la vérité des urnes, il faut que la jeunesse se mobilise et on sera ensemble quoi qu’il arrive » promet Cellou Dalein.

Le candidat de l'UFDG promet de restructurer l’usine SOGUIPAH pour qu’elle retrouve son éclat d’antan. En faisant en sorte qu'on encourage la production, paye les producteurs, travailleurs à bonne date pour que ses fournisseurs et clients soient payés et qu’il y ait une extension pour permettre aux paysans de bénéficier de la présence de cette usine.

« L’Etat a investi ici plus de 130 millions de dollars dans l’entreprise SIGUIPAH, c’était pour aider le peuple mais aujourd’hui Alpha Condé s’en sert pour acheter les consciences. On devait développer la pisciculture, mais tout a été arrêté par monsieur Alpha Condé », fustige Cellou Dalein Diallo.

Siddy Koundara Diallo

Envoyé special d’Africaguinee.com

 

Créé le Samedi 10 octobre 2020 à 11:08