Faranah : Cellou Dalein promet "routes, usines, emplois"...

Campagne présidentielle
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG candidat à l'élection présidentielle du 18 octobre en campagne à Faranah
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG candidat à l'élection présidentielle du 18 octobre en campagne à Faranah

FARANAH-Le candidat de l’UFDG poursuit sa tournée à l’intérieur du pays au compte de la campagne en prélude à l’élection présidentielle du 18 octobre. Ce mardi 06 octobre, Cellou Dalein a démarré sa campagne dans la préfecture de Faranah où il a tenu un meeting d’une dizaine de minutes devant des milliers de ses partisans qui l’attendaient depuis hier.

Mais avant d'entamer son meeting, l'opposant a rencontré la notabilité de Faranah, une ville qui a été émaillée par des incidents qui ont fait un mort, de nombreux blessés et des dégâts importants. Cellou Dalein  Diallo et sa délégation se sont rendus chez le Sotikémo de cette ville. 

C'est en compagnie de ses nombreux militants que le numéro un de l'UFDG s'est rendu ce mardi, au quartier Tonkolonko, chez le doyen Elhadj Douty Ben Oularé, le Sotikémo de Faranah pour solliciter ses bénédictions. En effet, c'est dans cette ville où Cellou a débuté sa carrière dans l'administration guinéenne, sous le premier régime dirigé à l'époque, par un fils de la même préfecture, feu Ahmed Sékou Touré. Dans son allocution, le candidat de l'UFDG a été reconnaissant des rapports fraternels qu'il a eu avec les sages et surtout Amara Touré, frère de Sékou Touré. C'est ainsi qu'il a souhaité la bénédiction des sages de Faranah afin qu'il accède au pouvoir  au lendemain de l'élection présidentielle du 18 octobre. 

En réponse, le doyen El Douty Ben Oularé, le Sotikémo de Faranah s'est dit très heureux de cette reconnaissance et de la visite du candidat de l'UFDG. Le notable de cette ville a promis que les violences enregisstrées récemment, ne se répeteront plus. .

Ces derniers jours, notre ville a connu des mouvements violents. Ce n'était jamais arrivé ici parce qu'à Faranah ici, il n'y a pas de peul, Malinké, forestier. On est juste Faranahaka. C'est pourquoi, je prends l'engagement ici que cela sera la première et la dernière fois à Faranah” a déclaré le Sotikémo.  Il a ainsi déclaré au président de l'UFDG qu'il a la bénédiction des sages de Faranah.

C’est au niveau de la place de l’indépendance que Cellou Dalein Diallo a tenu son meeting de campagne. Dans son discours, il a d’abord remercié les habitants de cette ville qui l’ont accueilli et béni après son intégration à la fonction publique.

« Je connais Faranah, toutes ses sous-préfectures, de Kobikoro, Bagnan, Sandanya, Fassaya, …Toutes ces sous-préfectures je les ai visitées. Je connais les besoins de Faranah. Demain quand je serai président, en tant que fils de Faranah, fils de la Guinée et faire face à vos besoins. Vos besoins c’est l’emploi. Je vais réhabiliter l’usine de Gabi pour que la production de manioc de Faranah soit transformée et que cette transformation facilite à l’emploi aux jeunes de Faranah. Je vais soutenir les entrepreneurs privés, construire d’autres entreprises pour transformer le riz padi mais pour cela il faut soutenir les paysans et ceux qui investissent dans l’agriculture pour que la production augmente et que la transformation du riz soit fait », promet Cellou Dalein.

Ce n’est pas tout. Le candidat annonce qu’il va réhabiliter la route Faranah-Dabola et Mamou- Faranah afin que les chauffeurs puissent rouler à 100Km à l’heure sans risque de faire accident. Cellou promet qu’il ne décevra pas les guinéens.

 

« Nous allons promouvoir la confiance et la fraternité entre les fils de ce pays. Nous allons faire en sorte que les enfants de Faranah puissent bénéficier d’un enseignement de qualité au primaire, collège, au lycée et qu’il y ait des lycées techniques à Faranah » a promis l’opposant

 

Après Faranah, Cellou Dalein et se sont rendus dans la sous-préfecture de Bagnan où il était attendu par ses nombres militants. D’ailleurs tout au long de la route, la section motard de l’UFDG a accompagné le cortège. Arrivée dans cette localité, les responsables de la fédération UFDG ont souhaité la bienvenue à leur candidat. Là également, Cellou a pris parole pour s’adresser à militants.

Conscient de l’espoir qu’il incarne au niveau de la couche juvénile, le chef de file de l’UFDG a promis qu’une fois élu président de la république, il procédera à la construction d’une usine qui pourra transformer sur place les ressources bauxitiques de la Guinée. Ceci favorisera l’emploi jeune et le bien-être de tous, a-t-il.

Après ce meeting, le leader de l'UFDG et sa suite ont continué leur périple vers la Guinée forestière. Dans la soirée ils ont été triomphalement accueillis dans les villes de Kissidougou et Gueckedou.

Nous y reviendrons!

Siddy Koundara Diallo

Envoyé special d'Africaguinee.com

Créé le Mercredi 07 octobre 2020 à 1:40