Polémique sur le fichier : la Cédéao défend son rapport devant des diplomates…

Election présidentielle en Guinée
Général Francis Behanzin, commissaire aux affaires politiques, paix et sécurité de la CEDEAO
Général Francis Behanzin, commissaire aux affaires politiques, paix et sécurité de la CEDEAO

CONAKRY-Alors que le fichier électoral guinéen divise toujours les candidats en lice à l'élection présidentielle du 18 octobre, la CEDEAO tente de défendre le travail de ses experts.

Selon nos informations, les résultats de l’audit du fichier électoral ont été présentés aux Ambassadeurs des pays de l’Afrique de l’Ouest accrédités en Guinée lors d'une rencontre qui s'est tenue en milieu de semaine dans les locaux du Bureau de la Représentation Permanente de la CEDEAO à Conakry. Cette rencontre a réuni le Général Francis BEHANZIN, Commissaire aux Affaires Politiques, Paix et Sécurité de la CEDEAO et les Ambassadeurs des pays de l’Afrique de l’Ouest accrédités en République de Guinée.  

 L'objectif était d’échanger sur les résultats du rapport de la mission de la CEDEAO portant l’audit du fichier électoral devant servir de support au scrutin présidentiel du 18 octobre 2020 en Guinée. Le chef de la délégation a présenté les mêmes chiffres, précisant que le fichier brut est passé de 5. 323. 579 électeurs à 5. 699 677 enregistrements.

"Après la radiation des 24 000 électeurs mineurs, les 343 déclarés décédés, les 652 000 sans pièces justificatives, le retrait des 212 000 doublons, et 84 fraudes à l'identité, le fichier global d'électeurs s'élève à 5.410.089 électeurs, dont 5. 319 000 électeurs sur le territoire guinéen, 90 943 pour la diaspora. Donc le fichier actuel audité donne 5.410.089 à la suite de la révision exceptionnelle et de l'audit » a expliqué le Commissaire aux affaires politiques, paix et sécurité de la CEDEAO aux Ambassadeurs conviés à cette réunion. 

La CEDEAO accompagne la Guinée dans le processus électoral depuis des mois. Appuyée par les Nations-Unies, de l'Union Africaine, l'organisation sous-régionale mène aussi une médiation entre l'opposition réunie au sein du FNDC et le Pouvoir d'Alpha Conakry.  

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Samedi 26 septembre 2020 à 11:06