Présidentielle du 18 octobre: Les premiers incidents de la campagne...

Campagne présidentielle
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG et Alpha Condé, le candidat sortant
Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG et Alpha Condé, le candidat sortant

CONAKRY-Lancée le 18 septembre sur toute l'étendue du territoire, la campagne pour l'élection présidentielle du 18 octobre vient d'enregistrer ses "premiers incidents".

Ce jeudi 24 septembre 2020, un groupe de jeunes favorables à l'opposant Cellou Dalein Diallo été agressé par des inconnus dans la matinée d'aujourd'hui, à Siguiri. Ces jeunes ont démissionné du RPG pour rejoindre l'UFDG, le parti de l'ancien premier ministre candidat en lice au scrutin du 18 octobre.

C'est aux environs de 10h, que les nouveaux adhérents de l'UFDG ont été attaqués à leur siège par des inconnus au quartier Siguiri Koura 1, dans la commune urbaine. Les agresseurs sont venus à bord d'un véhicule.

"Ce matin on a reçu des menaces pour nous dire de quitter (…). Quelques temps après, un groupe de jeunes est venu dans un véhicule nous agresser à notre siège ici. On s'est jeté des cailloux, le pare-brise de leur véhicule serait cassé. Là où je suis comme ça, je soufre des maux de tête. On va tenir une réunion aujourd'hui pendant la nuit ", a confié Lancei Camara alias Costi. 

Ces incidents surviennent au lendemain d'un meeting organisé par le RPG arc-en-ciel dans cette ville cosmopolite considérée comme un fief du parti présidentiel. Un meeting au cours duquel le président Alpha Condé a demandé "pardon" à ses partisans frustrés.

 A suivre…

Depuis Siguiri, Diarra Sidibé

Pour Africaguinee.com 

Créé le Jeudi 24 septembre 2020 à 20:09

TAGS