Fichier électoral guinéen : Polémique sur le rapport de la CEDEAO…

Election présidentielle en Guinée
Alpha Condé, candidat sortant et son principal opposant Cellou Dalein Diallo
Alpha Condé, candidat sortant et son principal opposant Cellou Dalein Diallo

CONAKRY-Les conclusions des experts électoraux de la CEDEAO sur le fichier électoral guinéen ne font pas l'unanimité au sein de la classe politique.

Le parti Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) est loin d'être satisfait du rapport présenté ce mercredi 23 sept.-20 par les experts électoraux de la CEDEAO, concernant l'audit du fichier électoral.

Déçu des conclusions du rapport, le parti de Cellou Dalein Diallo, dénonce un travail solitaire. "Nous sommes extrêmement déçus de la manière par laquelle les choses se sont déroulées. Car pour nous, lorsqu'on présente un rapport final d'un audit fait par la CEDEAO, il fallait permettre aux partis politiques en compétition de pouvoir s'exprimer et dire nos réserves et recommandations par rapport au travail effectué", a dénoncé Cellou Baldé membre du bureau exécutif de l'UFDG.

"C'est un travail solitaire parce que la CEDEAO dans sa démarche n'a pas déterminé les termes de référence, ni associé les partis politiques alors que cette activité fait suite à l'audit de 2018 sur la base de l'accord politique d'octobre 2016", a-t-il martelé.

De son côté, le parti présidentiel salue le rapport de la Cédeao, qui selon lui répond à toutes les inquiétudes de l'opposition.

"Nous saluons ce que la CEDEAO vient de présenter comme résultat des travaux qui a été demandé par l’opposition guinéenne. Vous savez très bien que c’est suite aux différentes demandes que l’UFDG a faites, avant le double scrutin que la CEDEAO est venue pour auditer le fichier électoral guinéen", a déclaré Mory Sara Soumaoro.

La CEDEAO reste ferme sur ses conclusions. Pour le Général Francis Béhanzin, chef de la délégation, le fichier électoral a été débarrassé de toutes les anomalies. « Le fichier électoral de Guinée débarrassé de toutes les anomalies rencontrées au regard du code électoral est de qualité suffisante pour les prochaines élections » a déclaré M. Béhanzin.

 

A suivre…

Africaguinee.com

 

Créé le Jeudi 24 septembre 2020 à 13:40