Papa Koly Kourouma : " Alpha Condé n’est pas seul contre tous…"

Election présidentielle en Guinée
Papa Koly Kourouma
Papa Koly Kourouma

CONAKRY-La création du collectif pour l'alternance démocratique, une coalition qui réunit les onze candidats à l'élection présidentielle du 18 octobre, fait réagir la mouvance présidentielle. Papa Koly Koly Kourouma, l'un des leaders de la CODECC (coalition démocratique pour l'alternance et la continuité) soutient que ce front ne les inquiète guère. Entretien.

AFRICAGUINEE.COM : Comment réagissez-vous face à la création du collectif des candidats pour l'alternance ?

PAPA KOLY KOUROUMA : Je salue bien cette création et je pense que c’est dans un esprit de synergie. Mais vous savez en politique, personne ne donne à personne (…), si c’était dans un esprit aussi sincère qu’on le pense, on n’allait pas avoir honte en disant, que nous les 11 candidats on se met derrière un seul comme on l’a fait dans la mouvance.

Nous, à la mouvance on a trouvé que c’est utopique d'avoir une multitude de candidatures pour un même objectif. C’est pourquoi le RPG-arc-en-Ciel, nous avait demandé dès les premières heures, de faire en sorte que nous ayons un seul candidat. Donc, c’est dans un esprit de synergie et de mutualisation des forces des partis que nous sommes réunis derrière un seul candidat pour pouvoir gagner la bataille politique.

C’est ce qui a été fait, la CODECC et le RPG-arc-en-Ciel se sont donnés les mains pour élire notre unique candidat en l’occurrence le professeur Alpha Condé. J’estime que l’ensemble des forces de la CODECC en plus du RPG-arc-en-Ciel est nettement supérieur à la force de cette coalition. Puisque dans la mesure où eux, leur coalition est hétérogène alors que la nôtre est homogène. 

Aujourd'hui Alpha Condé est seul contre tous. N'est-ce pas un handicap ?

Non pas du tout ! Alpha Condé n’est pas seul face à 11 candidats. Il est plusieurs face à 11 candidats. Si vous prenez la CODECC, tous ceux qui y figurent ont généralement été candidats à la présidentielle. Alors si vous comptez le nombre, ils sont au moins une vingtaine de personnes qui sont présidentiables et qui pouvaient être candidats. C’est pourquoi je vous dis que la différence entre eux et nous, c'est que pour nous, notre coalition est homogène et leur coalition est hétérogène. Il va-s’en-dire que si nous allons dans le cadre de la mutualisation des forces et d’une dynamique, il est bien entendu que la dynamique de la mouvance est nettement bien étoffée que celle de cette coalition.

Vous n’avez donc aucune crainte ?

Non ! D’ailleurs nous sommes heureux quand nous avons en face des adversaires de taille. Il faut reconnaitre que ceux qui sont là quand-même ont des programmes qui peuvent séduire. Mais nous savons que nous avons le meilleur des programmes et nous avons des stratégies pour pouvoir disposer d’eux. Donc, il n’y a aucune crainte dans la mesure où nous sommes sûrs et certains que le peuple souverain de Guinée jugera en notre faveur le 18 octobre 2020.

Entretien réalisé par Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

 

Créé le Dimanche 20 septembre 2020 à 11:59