Ousmane Kaba réagit sur le discours d'Alpha : "il n'a que ça comme ultime arme…"

Campagne présidentielle
Ousmane Kaba
Ousmane Kaba

CONAKRY-Le discours prononcé ce samedi 19 septembre 2020 par le Président Alpha Condé à l'occasion de l'ouverture de la campagne du RPG, fait réagir la classe politique. Dr Ousmane Kaba, leader du Parti des Démocrates pour l’Espoir (PADES), l'un des candidats de la présidentielle, originaires de la Haute Guinée, a flétri les propos du Chef de l'Etat.

Interrogé ce dimanche 20 septembre 2020, par Africaguinee.com l'opposant a déclaré que le candidat du RPG n’a ni "projet de société" ni un "bilan à présenter aux guinéens", c’est pourquoi il opte sur la "division ethnique".

« Je ne rentre pas dans les problèmes ethniques en Guinée, nous on a un projet de société à proposer. Donc cette histoire du Président je ne commente pas ça parce que je ne suis pas là pour diviser les guinéens. Pour moi, tous les guinéens sont les mêmes et on est là pour du développement de la Guinée pas pour opposer les uns contre les autres. C’est ça qui m’intéresse, ce n’est pas qui est Malinké ? Qui est Peul ? Qui est Forestier ? Ou qui est Soussou ? Des conneries comme ça, on ne rentre pas dedans. Quand on n’a rien à présenter au peuple de Guinée et on en a eu largement le temps en 10 ans pour savoir qu’il n’a pas pu faire la route Conakry-Kindia donc ils n’ont rien à présenter au peuple de Guinée. Ils devaient nous présenter un bilan au lieu de faire des nouvelles promesses », a réagi Dr Ousmane Kaba.

Que propose-t-il aux guinéens ?

« Nous avons un projet de société de 10 points que nous présentons au peuple de Guinée. Il s’agit du renforcement de l’unité nationale et l’approfondissement de la démocratie. Refaire le réseau routier guinéen, avoir des bonnes routes et mettre un chemin de fer, donner l’eau à toutes les agglomérations de Guinée, l’eau potable aussi dans les campagnes. En ce qui concerne l’électricité, nous nous engageons à électrifier toutes les 33 préfectures de la Guinée. Aussi, améliorer et rebâtir complétement le système éducatif guinéen, et refaire le système de santé. Faire le développement rural ce qui signifie agriculture, élevage et pêche avec pour objectif assurer l’autosuffisante alimentaire. Promouvoir l’emploi jeune et endiguer le chômage catastrophique qui est en Guinée parce que tous les jeunes sont obligés de s’exiler. Promouvoir une administration de qualité, assurer la sécurité et la justice pour tous et enfin, assurer le rayonnement sportif et culturel de cette nation », a-t-il détaillé.

L'opposant dénonce aussi le processus électoral en cours. Pour le Président du parti PADES, il y a d’autres problèmes plus préoccupants que celui du fichier électoral.

« Moi j’ai toujours dit que la partialité de l’administration est pire que le programme du fichier parce que là c’est les préfets et les sous-préfets qui votent et qui font voter des millions de personnes. Il y a le problème de la neutralité de la CENI et de la transparence de l’ensemble du processus. Donc on a beaucoup de problèmes, on se bat sur tous ces problèmes. Donc j’invite les guinéens d’être vigilant parce qu’en cette période d’élection, les politiciens sèment la division parmi nous. Là, il faut que nous soyons vigilants pour ne pas tomber dans ces panneaux-là. Surtout ceux qui sentent qu’ils sont en train de perdre le pouvoir n’ont que ça comme l’ultime arme », indique Dr Ousmane Kaba.

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 666 134 023

 

Créé le Dimanche 20 septembre 2020 à 15:06