Routes et voies ferrées barricadées à Kolaboui: la contestation sociale se durcit!

Boké
Manifestation à Kolaboui
Manifestation à Kolaboui

BOKE-La tension ne faiblit pas dans la sous-préfecture de Kolaboui, en proie à des émeutes anti-délestages depuis ce vendredi 18 sept.-20.

Ce samedi 19 septembre 2020, les populations de cette localité minière sont sorties encore pour les mêmes revendications : la desserte normale de l'électricité. La route et les voies ferrées sont barricadées, a appris Africaguinee.com.

"Les manifestations continuent toujours parce que nous n'avons pas d'interlocuteurs directs pour voir comment régler les problèmes d'électricité auxquels les populations de Kolaboui sont confrontées. Les gens disent qu'ils ne vont pas quitter la rue tant qu'ils n'ont pas un interlocuteur sûr et direct parce qu'on ne fait plus confiance à l'ANAIM. Hier après la manifestation, ils ont fait du tape-à-l'œil en envoyant des pièces de Kamsar qui ne correspondent aux groupes qui sont sur place. La route et les voies ferrées, tout est barricadé. Mais nous souhaitons que ces mouvements ne perdurent pas parce que nous voulons que nos mamans vivent en paix", explique un responsable de la jeunesse de Kolaboui.

Lire aussi-Emeutes anti-délestages à Kolaboui : Quel est le fond du problème ?

"Ils se jouent avec la pauvre population en tenant des fausses promesses. Nous demandons à l'Etat d'intervenir le plus vite possible dans cette situation", interpelle ce citoyen.

La sous-préfecture de Kolaboui est un point de passage obligé pour les trains minéraliers de certaines compagnies évoluant dans la région de Boké. Le blocage des rails risque d'avoir un impact sur l'activité minière dans la région.

A suivre…

Africaguinee.com

 

Créé le Samedi 19 septembre 2020 à 17:22

TAGS