Kankan : jugé proche de l'UFDG, l'un des leaders de la contestation exclu…

Grogne contre le manque de courant en Haute Guinée
Mamoudou Kaba
Mamoudou Kaba

KANKAN- L'un des leaders du mouvement citoyen pour l'électrification de la haute Guinée vient d'être exclu par ses pairs qui l'accusent d'être proche de l'UFDG, le principal parti d'opposition en Guinée.

Mamoudou Kaba a été remercié au cours d’une rencontre tenue au quartier Timbo dans la commune urbaine de Kankan, ce samedi 19 septembre 2020. Les membres du Mouvement citoyen pour l’électrification de la Haute Guinée ont décidé d’exclure leur porte-parole à cause de sa proximité présumée avec le parti de Cellou Dalein Diallo. Selon le président dudit mouvement, Ousmane M’bia Kaba, l’exclusion Mamoudou Kaba intervient après son adhésion à l'UFDG.

 «D’abord, nous avons dit que notre mouvement est apolitique. Mais, actuellement il est membre de l’UFDG pour lequel parti il mène la campagne. C’est pourquoi, il été limogé non seulement de son poste mais aussi exclu du mouvement. Il ne fait plus partie de notre mouvement. Mamoudou Kaba, n’est plus notre porte-parole, il est complètement banni de notre mouvement, il n’en fait plus partie et il est exclu», a annoncé le président du mouvement.

Si le mouvement pour l’électrification de la Haute Guinée a momentanément cessé ses manifestations, Bia Kaba a annoncé que le combat va continuer jusqu'à la satisfaction de leurs revendications. Interpellé après cette décision, Mamoudou Kaba n’a pas souhaité s’exprimer sur son exclusion.

Depuis Kankan, Facély Sanoh

Pour Africaguinee.com 

Créé le Samedi 19 septembre 2020 à 20:04