Vent de "contestation" en Guinée : A Kindia aussi, des jeunes se "réveillent"…

Echos de nos régions
Manifestation des jeunes à Kindia
Manifestation des jeunes à Kindia

KINDIA-Le vent de la contestation qui souffle dans certaines préfectures de la Guinée profonde contre le manque de services sociaux de base, risque de gagner la ville de Kindia. Ce jeudi 10 septembre 2020, des jeunes ont manifesté, dans les rues de la cité Maga Kindi.

Les manifestants réclament leur engagement à la fonction publique, mais au fond leurs revendications vont au-delà. Regroupés autour d’un mouvement dénommé «l’emploi des jeunes de Kindia avant tout», les manifestants dénoncent le manque d’emplois. La mobilisation est partie au carrefour Badboy pour se rabattre à la mairie avant de revenir au point de départ. 

«La jeunesse constitue le levier principal du développement sur lequel repose le présent et l’avenir d’un pays. Sa marginalisation dans les instances de prise de décisions, dans le processus de développement socioéconomique constitue un frein pour notre pays”, a déclaré le porte-parole du mouvement.

Les manifestants ne réclament pas que de l'emploi. Ils revendiquent aussi de meilleures conditions de vie, à travers la construction des routes, l'accès à une éducation et aux services de santé de qualité, entre autres. Selon un jeune manifestant, les grands problèmes de développement auxquels la région de Kindia est confrontée sont multiformes.

Il cite :  le délabrement des routes, la persistance de l’insécurité, l’insuffisance alimentaire, le chômage généralisé, les difficultés d’accès au système éducatif , la précarité des infrastructures sanitaires,  le faible accès au microcrédit pour accompagner l’initiative des jeunes , le manque de centre culturel et de loisir pour la jeunesse de Kindia dans chaque quartier sans oublier les conflits sociopolitiques qui sont à la base de notre retard.

Les manifestants appellent à une prise de conscience des jeunes pour se réveiller et défendre leur cause. Le mouvement a annoncé des manifestations chaque jeudi jusqu’à la satisfaction de leurs revendications.

Depuis Kindia, Chérif Keita

Pour Africaguinee.com

 

Créé le Jeudi 10 septembre 2020 à 18:01