Kankan : Quand la drogue se consomme à "ciel ouvert"…

Echos de nos régions
Des consommateurs de la drogue
Des consommateurs de la drogue

KANKAN-La consommation de la drogue prend de l'ampleur au sein de la couche juvénile à Kankan. Plusieurs endroits de la capitale de la Haute Guinée sont devenus des lieux de consommation du chanvre indien et autre substance prohibées, par excellence. La pratique touche surtout les jeunes. Parmi les abonnés de cette consommation, on trouve des étudiants, des élèves mais aussi des diplômés sans emplois.

Dans les alentours de l’université Julius Nyerere de Kankan, le chanvre indien se consomme comme des cacahuètes au vu et au su de tout le monde. Des jeunes étudiants et autres citoyens de la ville, y viennent consommer en longueur de journée, sans être inquiétés. Les autorités font preuve de laxisme et ne prennent aucune mesure coercitive afin de lutter contre ce fléau qui prend de l’ampleur dans la ville de Kankan.  

Rencontré juste auprès du stade de l’université de Kankan, plus précisément au café bar dénommé Espace, un consommateur du chanvre indien qui a préféré garder l’anonymat, a expliqué pourquoi il est dans la consommation des stupéfiants.  

"L’homme a beaucoup de soucis dans la vie quotidienne. Regarde on termine les études mais il n'y a pas de boulot. Donc, je m'adonne à ça, juste pour diminuer les soucis qui me triture la tête. Donc chaque jour on vient dans notre lieux de rencontre pour la vente et consommer aussi. C'est un peu ça quoi", a témoigné ce consommateur de la drogue.

Les citoyens qui pratiquent la voie de l’université dénoncent la consommation de la drogue à ciel ouvert aux abords d'un temple du savoir. Amadou Condé citoyen résident au quartier Gare exprime son ras-le-bol.

"Vraiment la consommation du chanvre indien est devenue une autre réalité. Ici c'est comme si tout le monde consomme la drogue tellement que la fumée des drogues est épaisse. Le hic, ils fument devant tout le monde, personne ne réagit. C’est une situation qui commence à nous inquiéter beaucoup. Les autorités de Kankan et surtout les encadreurs universitaires doivent mettre les bouchées doubles afin d’endiguer ce problème. Ils ne craignent rien. Les jeunes viennent consommer à tout moment la drogue à ciel ouvert devant les responsables", a dénoncé ce citoyen.

Il n'y a pas qu'à ce niveau où on trouve les consommateurs de la drogue dans la commune urbaine de Kankan. Dans les alentours du fleuve Milo, tout près de la gare routière centrale, il y a un nid de consommateurs, d'acheteurs et dealers de la drogue. Là c'est un autre monde. Il n'y a pas que les jeunes qui consomment la drogue. Même des personnes âgées sont accros à la consommation des stups.

Aly Camara citoyen déplore cette situation. "La consommation du chanvre indien dans cette gare routière est une situation très déplorable. Ici on ne peut même pas respirer à cause de l’odeur des drogues fumées par les jeunes qui viennent ici chaque fois", dénonce M. Camara.

Facély Sanoh

Correspondant régional d'Africaguinee.com

A Kankan

 

Créé le Jeudi 27 août 2020 à 21:09

TAGS