Soulèvement à Siguirini: le maire a été chassé...

Echo de nos régions
Commune rurale de Siguirini
Commune rurale de Siguirini

SIGUIRINI-Le maire de Siguirini a été chassé par des manifestants en colère qui  se sont soulevés contre la politique minière dans la localité. Composé pour la plus part d’orpailleurs, les manifestants ont pris d’assaut la mairie dans la journée de ce vendredi 17 juillet et envahi aussi  la mine Firifirini où la SMD, mène des opérations d’exploitation.  

Munis de pioches, pèles, burins, les manifestants ont jeté des pierres contre la mairie avant d'aller envahir la mine de Firifirini. Un agent des forces de l’ordre a été blessé, toutes les vitres de la mairie ont volé en éclats.

Les manifestants accusent la société minière en complicité avec la mairie de recruter des étrangers au détriment des nationaux.  « On ne nous recrute pas, là où on trouve notre gagne pain, ils nous chassent là-bas. Il n'y a pas plus d'une semaine, ils ont cassé les bras de deux d‘entre nous dans la mine. ils ont frappé à mort deux autres », martèle un manifestant.

Mohamed Kanté, le secrétaire général de la commune rurale de Siguirini explique : « nous étions en formation, un 1er groupe d’orpailleurs est venu jeter des pierres ici, cassant les vitres. Je donne toujours raison à la jeunesse, mais ils n'ont qu'à écrire leur revendication et nous amener. S'ils cassent la mairie, elle n'appartient pas au maire, ni aux conseillers, un d'entre eux peut être maire un jour. Mais je déplore les dégâts matériels », raconte M. Kanté.

Dans la nuit du vendredi à samedi 18 juillet 2020, des manifestants ont attaqué le domicile du maire vers 00heures dans l’intention de l’incendier. Le maire Sékou Keita a pris la fuite par la fenêtre. Aujourd’hui, la mine de Firifirini est sous le contrôle des manifestants.

Depuis Siguiri Diarra Sidibé

Pour Africaguinee.com

 

 

Créé le Samedi 18 juillet 2020 à 12:38

TAGS