Contrebande et trafic de visas: un mandat d’arrêt contre un guinéen installé en Allemagne

Diaspora guinéenne
Image d'illustration
Image d'illustration

CONAKRY-Les services de sécurités guinéens envisagent d’émettre un mandat d’arrêt contre un citoyen guinéen installé en Allemagne, accusé d’avoir expédié frauduleusement des milliers de stickers de visas vers le port de Conakry.

Un réseau de trafiquants de visas vient d’être démantelé à Conakry ! Les  services des Douanes du Port Autonome de Conakry ont saisi un important lot de stickers de Visas portant le sceau de la Guinée. Ces stickers ont été découverts dans un camion de marchandises en  provenance d’Allemagne, a appris Africaguinee.com.

Selon les services de Douanes, ce sont des cartons contenant 7300 stickers de Visas entrées et sorties qui ont été découverts dissimulés dans un camion importé de l’Europe. Cette découverte inédite, selon les services spéciaux contre la drogue et le crime organisé, est digne d’une  contrebande au détriment de l’économie nationale du pays.

Les lots saisis portant les logos de la République de Guinée ne devraient pas se retrouver dans un camion entremêlé à d’autres colis usagers. Aux dires des autorités sécuritaires et douanières, ce mode d’importation n’est pas normal.

‘’ Nous  estimons que l’expéditeur se trouve en Allemagne, nous sommes rentrés en contact avec lui pour lui dire de se présenter et que nous sommes sur le point d’émettre un mandat d’arrêt contre lui. Parce qu’il y’a une marchandise qui a été dissimulée entre plusieurs autres colis’’ a expliqué un cadre des services spéciaux, sur les ondes des medias d’Etat.

Selon la direction des Douanes, il ne revient seulement qu’au ministère de la sécurité de mener de façon officielle des démarches au nom de l’Etat pour se procurer ce document.

A noter que ce camion à bord duquel se trouvaient ces stickers est importé par un guinéen résident en Allemagne destiné à un marchand vivant au pays. Ce dernier, interrogé par nos collègues de la Radiotélévision guinéenne  estime que ce  camion contenait des congélateurs et des pneus.

Le contrôle en douanes, souligne les autorités portuaires, se fait en présence du destinataire ou de son représentant comme ça été le cas dans cette affaire.

Enquête à suivre….

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 655 31 11 13

Créé le Lundi 13 juillet 2020 à 13:50