Simandou I et II : feu vert total accordé au Consortium SMB Winning…

Mines
Des députés guinéen ratifient la convention de base du consortium SMB Winning pour l'exploitation des Blocs I et II de Simandou
Des députés guinéen ratifient la convention de base du consortium SMB Winning pour l'exploitation des Blocs I et II de Simandou

CONAKRY-Le Consortium SMB Winning a le feu vert total pour l’exploitation du minerai de fer des blocs I et II de Simandou. Les députés guinéens ont ratifié ce vendredi 26 juin 2020 la convention de base de l’exploitation des blocs 1 et 2 de Simandou située à Beyla dans la région forestière.

Ce vote donne ainsi un feu vert au Consortium SMB Winning d’exploiter ce minerai de fer dont l’investissement global est estimé à 14 milliards dollars US comprenant un engagement d’investissement sur fonds propres de 6 milliards de dollars US pour une durée de 25 ans.

Sur les 114 députés inscrits, 101  étaient présents pour prendre part aux travaux de la plénière consacrée au vote de la loi portant ratification de cette convention. Et sur les 101 députés, 91 ont voté en faveur de cette convention et deux se sont abstenus. Ce projet intégré prévoit la construction d’une ligne de chemin de fer moderne d’environ 679 km reliant la mine située à Beyla en Guinée Forestière au port d’évacuation à Matakang en Basse Guinée, la réalisation et l’exploitation d’un port dans les côtes guinéennes à Forécariah, la construction d’une aciérie et la construction d’une mine de fer.

Les capacités du projet porteront sur 80 millions de tonnes de minerais de fer exportés par an et la construction du projet Winning Consortium Simandou SAU (WCS SAU) va démarrer dans 42 mois soit 3 ans et demi. La première production dans 72 mois soit 6 ans et la commercialisation un an après. En termes d’emplois, le projet créera plus de 30.000 emplois directs en phase de construction. En ce qui concerne les emplois indirects, ils pourront atteindre les 65 000 en phase de la production et 20 000 en phase d'exploitation. En parallèle, le Consortium s’engage à mettre en œuvre un important programme de formation et de transfert de compétences en faveur des Guinéens.

Etaient présents lors de la ratification de ce projet à l’assemblée nationale, le ministre des mines et de la géologie, Abdoulaye MAGASSOUBA, le ministre du Budget, Ismaël DIOUBATE. Le Consortium était aussi représenté par M. Ismaël DIAKITE qui est en même temps le Président de la Chambre des Mines de Guinée.

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel: (00224) 666 134 023

Créé le Samedi 27 juin 2020 à 15:43

TAGS