Mali : la rue toujours vent débout à Bamako pour le départ d’IBK…

Manifestation à Bamako
Des manifestants réunis à la place de l'indépendance à Bamako
Des manifestants réunis à la place de l'indépendance à Bamako

BAMAKO-A l’appel du «Mouvement du 5 juin Rassemblement des Forces Patriotiques» (M5 RFP), des milliers de maliens ont encore manifesté ce vendredi 19 juin 2020, dans la capitale malienne, Bamako pour le départ d’Ibrahima Boubacar Keita.

C’est la deuxième mobilisation du genre en deux semaines contre IBK. Munis de pancartes et de banderoles sur lesquels, on peut lire "IBK dégage", les manifestants se sont rassemblés à la place de l’Indépendance, devenu le lieu emblématique de la contestation contre le dirigeant malien.

Face à la grogne qui monte crescendo contre son Pouvoir, Ibrahim Boubacar Keïta a annoncé mardi dernier des discussions pour la formation d'un gouvernement d'union nationale.  «J'ai décidé d'engager les consultations pour la formation d'un gouvernement d'union nationale», a-t-il déclaré.

Alors que la CEDEAO et  même Alpha Condé tente une médiation qui peine à démarrer véritablement sa turbo, les détracteurs d’IBK eux,  à leur tête l’influent guide religieux Mahmoud Diko, ne veulent rien entendre, si ce n’est que le départ du président qu’ils accusent d’être le responsable de la situation « chaotique » dans laquelle le Mali est plongé.  

La tension monte dans ce pays englué dans une crise multidimensionnelle depuis 2012. Hier jeudi 18 juin 20, alors que l’imam Mahmoud Diko annonçait le maintien de la manifestation de ce vendredi, la Convergence des Forces Républicaines (CFR), une coalition proche du pouvoir a averti être prêt à consentir le sacrifice ultime pour défendre le régime d’IBK.

A suivre…

 

Africaguinee.com

Créé le Vendredi 19 juin 2020 à 19:31

TAGS