Guinée : Pourquoi Alpha Condé a envoyé des émissaires à Coyah ?

Tueries du 12 mai
La délégation présidentielle à Coyah
La délégation présidentielle à Coyah

COYAH-Des émissaires du Président Alpha Condé se sont rendus cette semaine dans la préfecture de Coyah, secouée par des violences meurtrières le 12 mai dernier lors d’une manifestation des populations sévèrement réprimées dans le sang.

Cette délégation était conduite par le ministre d’Etat, Secrétaire Général de la Présidence Nabi Youssouf Kiridi Bangoura et du ministre de la Citoyenneté Mamadou Taran Diallo, accompagnés d’une puissante escorte de militaires.

Selon une source sécuritaire qui a pris à part à cette rencontre, les émissaires du président Condé étaient porteurs d’un message de « pardon » et de « paix » après les douloureux évènements qui ont secoué cette ville proche de Conakry.

Ils se sont rendus respectivement dans cinq familles qui ont été endeuillées lors des ces violences qui ont fait cinq morts et de nombreux blessés. Cette délégation a aussi offert des enveloppes symboliques aux enveloppes aux familles éplorées. 

« C’est pour demander pardon aux parents des victimes parce que l’Etat ne pas être coupable de ce qui s’est passé, mais tout ce qui arrive comme bien ou mal aux populations, c’est  le gouvernement qui est responsable. Les gens aussi ont accepté le pardon », nous a-t-on confié.

Le préfet de Coyah que nous avons joint n’a pas été en mesure de nous répondre sur cette visite. Aziz Diop a indiqué qu’il était dans une réunion. Nous avons vainement essayé de joindre les ministres Kiridi Bangoura et Taran Diallo pour en savoir davantage sur ce déplacement.

Après ces violences, le président Alpha Condé avait exhorté la justice à faire toute la lumière sur ces violences occasionnées par les tracasseries policières au niveau des barrages installés pour respecter les mesures de confinement.

A suivre…

Africaguinee.com

 

Créé le Vendredi 19 juin 2020 à 15:00

TAGS