Crime odieux à Dalaba: témoignage déchirant d’une mineure victime d’un viol collectif

Viol
Image d'illustration
Image d'illustration

DALABA- Le crime s’est passé à moins de 10 km de la ville de Dalaba sur la nationale qui mène à Pita. Trois jeunes âgés d’une vingtaine d’années ont violé une fille pubère dans la nuit du mercredi 3 juin 2020. La victime âgée de 15 ans, alitée à l’hôpital préfectoral de Dalaba s’est confiée à notre correspondant dans la région de Mamou.

Mademoiselle MCD affirme avoir été violée par des jeunes qui voulaient se venger d’elle sous la complicité de sa copine. Son refus de suivre l’ami du petit ami de cette dernière est tout son crime. Elle a été violée par trois jeunes garçons. Comble de l’horreur, la jeune fille a perdu sa virginité dans ce viol. Elle raconte.

« C’est une amie qui est venue me chercher à la maison pour me dire d’aller avec elle à la piscine. Elle a appelé des jeunes qui sont venus pour nous chercher. Arrivé sur les lieux aux environs de 14heures, mon père m’a appelé au téléphone. Un des jeunes est venu le retirer dans mes mains. J’ai tout fait mais il s’est opposé à ce que je communique avec mon père. Finalement nous sommes restés là-bas jusqu’à 20 heures et ils nous ont raccompagné. Il y’avait un jeune à bord du véhicule qui m’a demandé de l’accompagner chez sa grand-mère. Quand on est arrivés en pleine brousse, ils ont dit que leur carburant est fini et nous ont demandé de descendre. J’ai obtempéré. Il y’avait au total six (6) garçons à bord du véhicule et trois filles y compris moi. Ils m’ont tendu un piège. C’est pourquoi trois garçons sont descendus et m’ont poussé dans une fosse et les autres ont continué leur chemin avec mes deux copines qui ne sont même pas descendus du véhicule. Au moment où je m’efforçais à me soulever, les trois m’ont suivi par derrière.

Lire aussi-L’horreur à Tougué: M.B 23 ans, enceinte, victime d'un viol collectif le jour de la fête

J’ai tout fait pour m’échapper mais je n’ai pas pu. J’ai appelé au secours mais personne ne pouvait m’entendre puisque c’était dans la brousse. C’est ainsi qu’un d’entre eux m’a cogné à l’aide d’un bois et je suis tombée. Les deux sont venus s’ajouter à lui et m’ont violé à tour de rôle. Quand ils ont fini leur sale besogne, j’étais trop épuisée, c’est ainsi qu’ils m’ont pris sur une moto et m’ont jeté à Bhoundou Koura. Un jeune qui était à bord du véhicule a tellement couru derrière moi pour que je sois sa petite amie. Du fait que je n’ai pas accepté peut-être, c’est à cause de ça. Actuellement, je suis alitée à l’hôpital préfectoral de Dalaba. Je n’ai jamais couché avec un homme depuis ma naissance donc ça me fait mal. J’ai même peur de tomber enceinte. C’est ma première fois » a-t-elle dit.

Il faut noter que même si les bourreaux sont en cavale, leurs parents ont été appréhendés par les services de sécurité de Dalaba. Les médecins ont confirmé le viol selon une source hospitalière. Toutes nos tentatives de joindre le commissaire central de police  sont restées vaines pour le moment.

Affaire à suivre

Habib Samaké

Correspondant régional

d’Africaguinee.com à Mamou

Créé le Samedi 06 juin 2020 à 12:30