Saisine de la Cédeao: Ce que le FNDC demande à Jean-Claude Kassi Brou...

Crise politique en Guinée
Jean Claude Kassi Brou, président de la Commission de la Cedeao et des leaders du FNDC, photo montage Africaguinee.com
Jean Claude Kassi Brou, président de la Commission de la Cedeao et des leaders du FNDC, photo montage Africaguinee.com

ABUJA-Les leaders du front national pour la Défense de la Constitution (FNDC) ont saisi le président de la Commission de la CEDEAO d’une plainte assortie d’une invitation à mettre en demeure un Etat membre de l’organisation sous-régionale.

Cellou Dalein Diallo, Sidya Touré, ABdourahmane Sano, Faya Milimouno et compagnie sollicitent fondamentalement deux choses auprès de Jean-Claude Kassi Brou. Premièrement,  d’attirer l’attention du Gouvernement guinéen sur le sens et la portée des dispositions de l’article 2.1 du protocole A/SPI/12/01 sur la Démocratie et la bonne Gouvernance.

Deuxièmement d’enjoindre la République de Guinée de s’abstenir de toute modification du Code Electoral et de s’interdire en tout lieu et en tout temps de violer les règles et les principes de la CEDEAO.

Les requérants se fondent sur le protocole additionnel de la CEDEAO révisé en 2012 qui dispose en son article 2 alinéa 1 qu’ "aucune réforme substantielle de la loi électorale ne doit intervenir dans les six (6) mois précédant les élections, sans le consentement d’une large majorité des acteurs politiques".

Merci de lire ci-dessous la plainte qui a été adressée dans ce sens au président de la Commission de la CEDEAO.

 

Créé le Vendredi 05 juin 2020 à 19:21