Guinée : la France lorgne un secteur "juteux"…

Politique
Alpha Condé et Emmanuel Macron
Alpha Condé et Emmanuel Macron

CONAKRY-La France qui conserve une place incontournable au niveau de tous les leviers de l’économie guinéenne avec la présence de nombreuses de ses multinationales, lorgne le transport ferroviaire en Guinée.

L’Agence Française de Développement (AFD) cherche à accroître le trafic de passagers sur le train urbain Conakry Express. Elle ambitionne de doubler voire de tripler la fréquence des trains de passagers.  

Les sociétés d’ingénieries françaises Setec et Nodalis Conseil ont été mandatées pour mener une étude de faisabilité en ce sens, a appris Africaguinee.com.

« Le groupement dont les travaux ont commencé en début d’année avant d’être ralentis par les restrictions imposées aux voyageurs à la suite de la pandémie de Covid-19, planche sur plusieurs scenarios d’investissement pour développer la ligne », révèle Africa Intelligence.

Après consultations auprès du ministère français de l’Economie et des finances, l’AFD partirait avec un prêt de 44 millions de dollars, ajoute la même source.

Mais avant de pouvoir se réaliser, le projet doit toutefois avoir l'onction de Rusal. Le parlement guinéen devra également être saisi pour voter un éventuel amendement au contrat de concession.  

Focus Africaguinee.com

Créé le Jeudi 04 juin 2020 à 12:24