Conakry: l’Aid El Fitr émaillé par des incidents entre fidèles et forces de l’ordre…

Aid el Fitr
Des policiers déployés à Conakry pour le maintien d'ordre, image d'archive
Des policiers déployés à Conakry pour le maintien d'ordre, image d'archive

CONAKRY-La célébration de la fête de l’Aid El Fitr marquant la fin du mois du jeûne de ramadan a été émaillée par des incidents à Conakry, la capitale guinéenne.

A Nongo  Tâdy dans la commune de ratoma, la police est intervenue pour disperser des citoyens qui voulaient « braver » l’interdiction d’ouvrir les mosquées.  

Des échauffourées ont éclaté entre fidèles et forces de l’ordre. Les incidents ont notamment éclaté au niveau de la mosquée se trouvant au bord de la route au quartier Nongo Tâdy.

Selon nos informations, il y a eu un soulèvement des citoyens de ce quartier qui ont lancé des pierres sur des policiers qui ont répliqué par des gaz lacrymogènes. Certains citoyens ont été interpelés dans les échauffourées.

A suivre…

 

Africaguinee.com

 

 

Créé le Dimanche 24 mai 2020 à 23:27

TAGS