Coronavirus : Des précisions sur le militaire porteur du virus arrivé à Labé…

Epidémie de Coronavirus en Guinée

LABE- Les autorités sanitaires de la ville de Labé ont apporté des précisions sur le militaire déclaré porteur Covid-19 arrivé dans la cité Karamoko Alpha.

L’individu malade a séjourné au camp Elhadj Oumar Tall de Labé situé à 7km du centre ville. En tout, 5 contacts potentiels dont 3 étroits ont été identifiés. Après la reconduction de ce militaire à Conakry où il doit être pris en charge, ses contacts également doivent le suivre pour faire des tests. 

« Les contacts directs avec le malade sont au nombre de 5 dont 3 contacts étroits. Ces 3 seront envoyés à Conakry aujourd'hui compte tenu du frottement avec le militaire malade. L'autre contact c'est le chef hiérarchique du militaire déclaré positif.  Ce dernier était allé à Koundara. Mais on lui a donné l'ordre de rejoindre Conakry immédiatement », a expliqué le Directeur Préfectoral de la Santé de Labé Dr Hady Diallo.

Il signale qu'au moins 312 militaires avaient été payés de façon indirecte loin du malade. « La liste que nous avons trouvé sur place, c'est entre 312 et 315 pensionnaires  qui sont payés. Mais nous avons compris qu'ils n'ont pas été en contact direct avec le malade. Il a mandaté d'autres de faire le travail. Pour le moment, ils ne sont pas considérés comme des contacts directs mais des contacts des contacts. Donc, nous ne souhaitons pas, mais si les contacts étroits sont testés positifs, nous allons nous rapprocher des pensionnaires. Tout dépend des résultats des contacts étroits », a précisé le DPS de Labé.

En attendant la psychose gagne la ville de Labé surtout que parmi  les pensionnaires payés tous ne résident pas autour du camp, d'autre habitent en ville. « Moi je ne savais pas qu’il y a eu un cas de covid-19 signalé au camp. C'est ce matin que j'ai voulu aller prendre la pension de mon père, au camp on m'indique qu’il est fermé  cause d'un cas de Coronavirus. Du coup j’ai retourné à la maison. Mais le risque est grand s'ils avaient déjà payés certains. Nous sommes à la veille de la fête, les gens qui ont reçu leur pension  iront au marché pour des achats », s'inquiète Alhassane Diallo fils d'un militaire à la retraite.

Alpha Ousmane Bah

Pour Africaguinee.com

Créé le Samedi 23 mai 2020 à 16:19