Insécurité à Conakry : Mamadou Diaka Barry tué par des braqueurs à Sonfonia…

Guinée
Mamadou Diaka Barry
Mamadou Diaka Barry

CONAKRY-Mamadou Diaka Barry, domicilié au quartier Sonfonia Gare dans la Commune de Ratoma a été tué par balle dans la nuit de ce mercredi au jeudi 14 mai 2020. Ce jeune âgé de 20 ans environ a été fusillé à bout portant par des individus habillés en uniforme des forces de l’ordre. Ces inconnus étaient venus braquer une boutique se trouvant derrière sa cour. 

Selon les témoignages recueillis par un journaliste de notre rédaction, c’est à 21h que ces bandits sont venus attaquer un boutiquier. N’ayant pas pu tirer sur le boutiquier qui a réussi à prendre la poudre d’escampette, l’un des assaillants a ouvert le feu sur Mamadou Diaka Barry. 

« C’est hier à 21h que trois (3) individus armés sont venus attaquer une boutique. Parmi c’est trois individus, deux d’entre eux étaient habillés en uniforme des forces de l’ordre et un en civil. Dès qu’ils ont garé devant la boutique, ils ont demandé au boutiquier de faire sortir ses biens et le gars a refusé tout en essayant de s’en fuir. Dès que le boutiquier et son petit frère ont pris la fuite, les bandits ont essayé de tirer sur eux à trois reprises mais ils n’avaient pu. Du coup ils ont pris son sac, ses téléphones et d’autres biens. Maintenant le jeune qui est décédé-là était dans la cour où se trouve la boutique. Quand il a entendu les tirs, il est sorti pour voir ce qui se passait et dès qu’il est sorti, ces gens-là ont tiré trois balles sur lui. Après avoir reçu les balles, le jeune a fui pour aller se refugier dans une cour à côté pour demander de l’aide. Mais les gens qui étaient à côté priaient et dès qu’ils ont fini de prier les secours sont venus le trouver couché. Ils l’ont appelé mais il ne répondait pas. Il a été transporté à la T5 mais ses blessures étaient graves », a témoigné Abdoul Muttalib Baldé avant de préciser que Mamadou Diaka Barry a rendu l’âme parce qu’ils n’ont pas pu l’amener à l’hôpital à temps à cause des barrages qui sont érigés sur la route pour le couvre-feu.

« En allant à Donka difficilement ils ont pu passer au niveau du barrage qui se trouve au carrefour Cosa malgré que c’est un policier qui les conduisait. Ils avaient retardé à ce niveau. Au niveau du carrefour Banbéto également ils avaient pris du temps avant de passer. Donc le jeune a rendu l’âme avant d’arriver à l’hôpital Donka », a précisé M. Baldé.

A rappeler que l’enterrement de la victime a eu lieu ce jeudi 14 mai 2020 à 10h du côté de Sonfonia. 

 

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 666 134 023

 
Créé le Jeudi 14 mai 2020 à 17:13

TAGS