Perchoir de l’Assemblée Nationale : le choix porté sur Damaro divise le RPG Arc-en-ciel…

Guinée

CONAKRY- Le choix du prochain Président de l’Assemblée Nationale divise le parti au pouvoir en Guinée. La journée de ce mardi 21 avril 2020 va être décisive pour le RPG Arc-en-ciel qui risque de connaître une crise en son sein à cause du choix de la deuxième personnalité de l’Etat guinéen.

Plusieurs députés issus des rangs du RPG Arc-en-ciel ne sont pas d’accord avec le « choix » porté sur Amadou Damaro Camara. Qualifié de « radical » par certains, l’ancien chef de file de la majorité présidentielle au Parlement est loin de faire l’unanimité. Des tractations seraient déjà engagées pour faire plier le Président Alpha Condé.

« Ce qui risque d’arriver, c’est qu’il y ait plusieurs candidats. Parce que plusieurs d’entre nous ne sont pas d’accord. Y compris moi-même », a confié cet après-midi un élu du RPG Arc-en-ciel.

L’installation de la nouvelle Assemblée Nationale est prévue pour ce mardi 21 mars 2020. Les élections du 22 mars dernier avaient été boycottées par les principaux partis de l’opposition. Cellou Dalein Diallo et ses pairs ont déjà annoncé qu’ils ne reconnaîtraient pas le nouveau Parlement.

Et pour cette cérémonie d’installation des nouveaux députés, la surprise pourrait être au rendez-vous.

« Même dans l’entourage du Président, certains ne sont pas d’accord avec ce choix. Comment l’exécutif et le législatif peuvent tous être gérés par une seule région ? Le Président aurait-il rompu avec son engagement de confier l’Assemblée Nationale à la région forestière ? Ce qui est sûr, il va y avoir certainement des surprises demain », promet un autre élu qui a été joint au téléphone par un journaliste d’Africaguinee.com.

A suivre…

 

Africaguinee.com

Créé le Lundi 20 avril 2020 à 20:24