Perchoir de l'Assemblée Nationale: Damaro "successeur" de Kory Kondiano

Présidence de l'Assemblée Nationale

CONAKRY-Sauf "coup de théâtre", Amadou Damaro Camara est bien parti pour être le futur président de la nouvelle Assemblée Nationale, succédant ainsi à Claude Kory Kondiano. Il a été choisi par son parti, le RPG arc-en-ciel comme candidat au perchoir. L’élection du bureau est attendue demain mardi 21 avril 20, lors de l’ouverture de la première session inaugurale de l’Assemblée Nationale. Une session consacrée exclusivement à l’élection du bureau du Parlement.

« Le RPG m’a désigné comme candidat au perchoir demain (mardi 21avril, 2020, ndlr) », a confié l’honorable Damaro interrogé par un journaliste d’Africaguinee.com. L’ancien président du groupe parlementaire RPG arc-en-ciel est bien parti pour succéder à Claude Kory Kondiano. Crédité de 79 députés sur 114, le RPG a toutes les forces pour élire son candidat au perchoir. Et ça pourrait être demain dans la salle des congrès du palais du peuple.

Alors qu’il  a interdit  tout attroupement de plus de  20 personnes à cause des risques de propagation du Coronavirus, le président Alpha Condé a convoqué la première session inaugurale de la nouvelle Assemblée Nationale, pour ce mardi 21 avril 2020. Une rencontre qui pourrait réunir une centaine de personnes à l’hémicycle. Cette contradiction avec "soi-même" de la part du Chef de l’Etat, est vivement critiquée ce lundi 20 avril 2020 par l’opposant Cellou Dalein Diallo.

L’honorable Damaro a expliqué que toutes les dispositions sont prises pour éviter les risques de contagion. Selon lui, même en temps de catastrophe l’Etat dit fonctionner et même l’Assemblée doit pouvoir ordonner certains transferts de crédit pour pouvoir faire face aux besoins de lutte contre cette pandémie.

« Il y a 2000 places dans la salle des Congrès du Palais du Peuple. La salle a été aseptisée totalement hier. On a habillé les fauteuils où les députés doivent s’assoir, il y aura trois fauteuils entre les députés pour respecter les 1 mètre de distance. Mieux  tout le monde sera en masques  et on a fait faire le test à tous les députés. S’il y a des cas positifs, ils seront retenus au centre de traitement. Il y avait une trentaine de députés qui n’avaient pas passé le test qui l’ont fait hier nuit et depuis ce matin », a expliqué le possible prochain président de l’Assemblée Nationale.

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Créé le Lundi 20 avril 2020 à 17:23