Guinée: les Etats-Unis émettent des doutes sur la "crédibilité" du scrutin du 22 mars…

Double scrutin controversé du 22 mars en Guinée
Alpha Condé et Mike Popéo, le secrétaire d'Etat américain
Alpha Condé et Mike Popéo, le secrétaire d'Etat américain

CONAKRY-Les Etats-Unies émettent des doutes sur la "crédibilité" du double scrutin "référendum-législatives" du 22 mars en Guinée.

Dans une déclaration publiée ce lundi 30 mars 2020, Simon Henshaw, le diplomate américain en Guinée a indiqué que seul l’arrêt immédiat des violences et un dialogue entre les acteurs politiques, peuvent aider le pays à aller de l’avant. Merci de lire ci-dessous cette déclaration.

L’Ambassade des Etats-Unis est profondément préoccupée par les divisions politiques en Guinée suite aux élections du 22 mars. 

A la lumière de nos observations, et au regard des rapports du gouvernement faisant état de la fermeture et de la destruction de bureaux de vote, le taux de participation et les résultats proclamés suscitent des interrogations  portant sur la crédibilité du scrutin.

L’unique voie pour aller de l’avant est l’arrêt immédiat de tous les actes de violence, le dialogue  entre les acteurs, et le consensus autour d’un accord en vue de résoudre les différends politiques fondamentaux.

Enfin, une enquête transparente et rapide sur tous les cas de morts liés aux manifestations, qui aboutira a un procès de tous ceux sont impliqués dans ces affaires, s’avère indispensable en vue de rétablir la réconciliation et l’arrêt du cycle de violences.

Créé le Lundi 30 mars 2020 à 18:59