La jeunesse des Eglises Protestantes avertit: "l’exemple du Rwanda doit nous interpeller…"

Atrocités en Forêt
Des jeunes de l'Eglise protestante évangéique de Guinée
Des jeunes de l'Eglise protestante évangéique de Guinée

CONAKRY- C’est un cri de cœur que vient de lancer  la Jeunesse des Eglises Protestantes Evangéliques de Guinée ! Après les émeutes meurtriers qui ont ébranlé la ville de  N’zérékoré, au lendemain du double scrutin législatif et référendaire du 22 Mars 2020, la Jeunesse des Eglises Protestantes Evangéliques de Guinée, réclame justice.

La jeunesse chrétienne de Guinée en générale, et en particulier celle évangélique a condamné fermement ce qu’elle qualifie d’actes « barbares, odieux et ignobles » perpétrés contre son Eglise et ses fidèles les 22 et 23 Mars 2020 dans la commune urbaine de N’zérékoré.

‘’La jeunesse chrétienne de Guinée réclame et exige toute la lumière sur ces faits, que justice soit dite, et que les commanditaires et fautifs soient traités à la hauteur de leurs forfaitures. Cela est nettement le gage pour un retour au calme et à la paix durables tant souhaités dans la cité de Zaly (N’zérékoré, ndlr)’’, a déclaré Eli Tolno, président de la Jeunesse des Eglises Protestantes Evangéliques de Guinée.

Pour ces jeunes, qui parle de justice parle forcement de réparation. Pour cela, elle demande à l’Etat guinéens des gages de paix et des réparations sociales et matérielles après ces actes de vandalismes perpétrés contre ces lieux de cultes. 

‘’Nous demandons et exigeons à l’Etat la réparation sociale et matérielle des maisons de Dieu détruites et dommages causés aux familles des victimes. Nous demandons et exigeons  à l’Etat de prendre désormais toutes les dispositions sécuritaires pour nos lieux de culte qui sont aux rangs des édifices publics du pays à la veille de tous mouvement d’ampleur préfectorale, régionale ou nationale’’ a-t-il souhaité.

Pour éviter de pareils actes, la Jeunesse des Eglises Protestantes Evangéliques de Guinée suggère d’installer un PA militaire au rond-point de Dorota près de l’entrée principale de l’Eglise.

‘’ Ce rond-point est le centre de nombreuses perturbations de la ville de Zaly.C’est pourquoi, nous prenons à témoins et nous attirons l’attention de l’opinion nationale et internationale. Ne cédons en aucun cas à une provocation qui peut être nuisible à la paix et la quiétude sociale de ce pays pour de bon. L’exemple du Rwanda doit nous interpeler quel que soit le degré de l’atrocité. Nous sommes des artisans de paix et de la vérité. Prenons courage et ne perdons pas de vue cette réalité que le monde autour de nous ne peut saisir et comprendre’’, a-t-il lancé, précisant que quatre Eglises ont été réduites en cendres lors des évènements des 22 er 23 mars à Nzérékoré.

 

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 655 311113

Créé le Vendredi 27 mars 2020 à 17:46