Guinée : la Cour Constitutionnelle appelée à annuler les élections du 22 mars…

Double scrutin controversé du 22 mars en Guinée
Les sages de la Cour Constitutionnelle
Les sages de la Cour Constitutionnelle

CONAKRY-Face aux atrocités qui ont émaillé les élections législatives et référendaire du 22 mars 2020, la Cour Constitutionnelle est appelée à annuler purement et simplement le scrutin. La demande a été faite par la Coordination Nationale des Unions Forestières qui demande des enquêtes sérieuses sur les violences meurtrières des 22 et 23 mars.

« La coordination invite la Cour constitutionnelle, afin d’éviter encore une fois de plus, des conséquences désastreuses de cette élection, à annuler purement et simplement ce double scrutin », a lancé la Coordination nationale des Unions forestières.

Le double scrutin du 22 mars en Guinée a été écorné par des heurts meurtriers. Le FNDC évoque un bilan d’une trentaine de morts alors que le gouvernement parle d’une dizaine de victimes.

La Coordination nationale des Unions forestières demande au Président de la République, à faire « arrêter ces violences sur toute l’étendue du territoire national et à retirer  l’armée  dans toutes les autres villes assiégées et de renoncer au troisième mandat »,  interpellé Monsieur Léno.

 

Bah Aissatou

Pour Africaguinee.com

Tél : (+224) 655 31 11 14

Créé le Jeudi 26 mars 2020 à 11:46

TAGS