Guinée: le gouvernement annonce des enquêtes sur les récentes tueries

Violences électorales en Guinée
Mohamed Lamine Fofana, ministre de la Justice, garde des sceaux
Mohamed Lamine Fofana, ministre de la Justice, garde des sceaux

CONAKRY-Le Gouvernement guinéen a annoncé ce mercredi 25 mars 2020, la mise en place d’un pool de juges d'instruction en charge d’enquêter sur les récentes tueries, survenues en marge des consultations législatives et référendaires du 22 mars.

Le ministre de la Justice Mohamed Lamine Fofana a instruit dans ce cadre les procureurs généraux près les Cours d’Appel de Conakry et Kankan à veiller sur la mise en application de l’action publique, afin de mener une enquête approfondie et accélérée, de nature à identifier les auteurs, co-auteurs, complices et les  commanditaires.

En ce qui concerne, la région spéciale de Conakry, un pool de juges d’instruction  sera mis en place pour la conduite des enquêtes, précise le garde des Sceaux.

Les élections du 22 mars en Guinée ont été ternies par des violences meurtières, porvoquant l'ire de la communauté internationale. C'est le cas des États-Unis qui ont exprimé leurs vives inquiétudes face à la violence qui a entouré le vote en Guinée le 22 mars, et ont condamné fermement toutes les exactions.

"Nous demandons au gouvernement guinéen d'enquêter de manière rapide et transparente sur tous les décès liés aux manifestations et aux élections, que les résultats de ces investigations soient rendus publics dès que possible", a indiqué l’ambassade des Etats-Unis en poste à Conakry.

A suivre...

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Créé le Mercredi 25 mars 2020 à 21:49

TAGS