Double scrutin meurtrier du 22 mars : Cellou, Sidya, Faya et Cie réagissent…

Double scrutin controversé du 22 mars en Guinée
Sidya Touré, leader de l'UFR et Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG
Sidya Touré, leader de l'UFR et Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG

CONAKRY-Les principaux opposants du président Alpha Condé viennent de réagir  sur le élections Législatives et référendaires du 22 mars en Guinée.

Alors que Cellou Dalein Diallo appelle à la poursuite du combat pour déjouer le coup d’Etat constitutionnel,  Sidya Touré pour sa part invite les guinéens à ne pas céder à la division.

« Ne cédons pas à ce qui est entrain de se faire. Ne nous divisons pas. N’acceptons pas que ce monsieur (Alpha Condé, ndlr) qui travaille que pour lui-même puisse opposer les guinéens entre eux pour atteindre ses objectifs », a lancé Sidya Touré.

En Guinée, les élections contestées du 22 mars ont été gravement écornées par la mort de plusieurs personnes. Dans la principale ville du sud du pays, les violences ont pris des allures communautaires. Outre les morts, plusieurs édifices privés et des lieux de culte ont été incendiés.

« Le combat n'est pas achevé, il va falloir le continuer avec plus de détermination, plus d'abnégation pour déjouer complètement ce projet de changement de constitution et de mise en place d'une assemblée illégale et monocolore », a martelé l’ancien premier ministre Cellou Dalein Diallo.

A suivre…

 

 

Africaguinee.com

Créé le Mercredi 25 mars 2020 à 12:30