Violences électorales en Guinée : quatre morts à N'Zérékoré...

Double scrutin controversé du 22 mars
Incendie de l'église protestante évangélique de Nzérékoré
Incendie de l'église protestante évangélique de Nzérékoré

NZEREKORE-Les violences électorales enregistrées à N'Zérékoré ont fait au moins quatre morts, a appris Africaguinee.com, auprès d'une source sécuritaire.

L'identité des victimes ne nous a pas été révélée. Notre informateur qui a gardé l'anonymat a expliqué que deux des victimes ont été tuées dans l'incendie d'une maison. Deux autres ont perdu la vie dans les heurts. Les corps se trouvent à la morgue de l'hôpital de Nzérékoré. 

La tension ne faiblit pas dans la préfecture de N’Zérékoré, en Guinée forestière. Ce lundi 23 mars 2020, lendemain du double scrutin législatif et référendaire controversé, la tension est montée d’un cran ce matin dans plusieurs quartiers de la commune urbaine.

C’est le cas au quartier Bellevue où plusieurs maisons ont été incendiées ce dimanche 22 Mars 2020 et Dorota où l'église protestante évangélique a été complètement incendiée tard dans la soirée d’hier.

Sur les lieux, les jeunes très agités font la loi alors qu’aucune présence des forces de sécurité n'est constatée dans ces deux quartiers. Plusieurs jeunes ont pris d'assaut les rues au niveau du pont de Bellevue où ils ont érigé des barrages. Pris de peur, des citoyens ont fui le quartier pour aller se refugier dans des villages environnants comme Gallaye.

Ce matin à Dorota aussi, la tension est palpable. De scènes de paniques se sont emparées des fidèles qui étaient venus faire le constat suite à la calcination l'église. Une fine fumée se dégageait de la cour de la gare Côte d'Ivoire non loin de l'église.

A suivre...

 

Africaguinee.com

Créé le Lundi 23 mars 2020 à 11:44