Situation confuse à Nzérékoré: un couvre-feu instauré, l’armée déployée en renfort…

Violences post électorales en Guinée
Heurts post électoraux à Nzérékoré
Heurts post électoraux à Nzérékoré

NZEREKORE-La situation reste très confuse à Nzérékoré, en proie à de violents affrontements à relent ethnique depuis ce dimanche 22 mars, jours des élections législatives  et référendaires. Au moins quatre personnes ont été tuées depuis le début des violences occasionnées par le double scrutin controversé.

Ville cosmopolite où le tissu social est très fragile, Nzérékoré est sous une tension forte. Beaucoup craignent aujourd’hui le retour des vieux démons alors que les violences d’aujourd’hui ont fait assez de dégâts. Certains témoins indiquent les heurts postélectoraux sont en train de prendre une allure communautaire.

Des lieux de cultes ainsi  que des habitations ont été incendiés ce lundi 23 mars 2020. Certains parlent de nouveaux cas de morts. Plusieurs maisons d’habitations, des églises et mosquées ont été calcinés.

Dans plusieurs quartiers de la ville, des jeunes surchauffés ont érigé les barrages. Un couvre feu a été instauré dans la ville. A l'heure qu’il fait, l'armée déployée dans les rues fait le ratissage dans les quartiers où la violence est surtout concentrée. Des coups de feu sont entendus dans toute la ville.

A suivre…

 

Africaguinee.com

Créé le Lundi 23 mars 2020 à 18:52