Mamadi Touré : « Ce que je sais de l’annulation de la visite des Chefs d’Etat de la CEDEAO… »

Guinée
Mamadi Touré ministre des affaires étrangères
Mamadi Touré ministre des affaires étrangères

CONAKRY- Pourquoi l’arrivée à Conakry d’une mission de Chefs d’Etat de la CEDEAO a été annulée ? Le Président Alpha Condé refuserait-il main tendue de ses pairs de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest ? Alors que les spéculations vont bon train, le Ministre guinéen des Affaires Étrangères a levé un coin du voile sur les raisons de cette annulation qui a été une grande surprise pour certains observateurs. 

 

AFRICAGUINEE.COM : Quelles sont les raisons de l’annulation de la visite des Chefs d’Etat de la CEDEAO qui étaient attendus ce mardi à Conakry ? 

MAMADI TOURE : J’ai reçu un appel du Ministre des Affaires Etrangères du Niger annonçant la venue des Chefs d’Etat. Le président Alpha Condé avait donné son accord, on avait pris toutes les dispositions pour les accueillir, y compris même les autorisations de survol et d’atterrissage de leurs avions. Le président de la Commission de la CEDEAO Kassi Brou est déjà arrivé à Conakry en prélude à cette visite. Mais cet après-midi, j’ai reçu un appel du même ministre des Affaires Etrangères du Niger m’informant que la visite a été annulée, reportée sine-die parce qu’il m’a dit qu’il n’y avait pas de date. 

Alors nous, nous pensons que comme ils nous ont notifié par note verbale de l’arrivée des Chefs d’Etat, nous attendons qu’ils nous envoient une autre note verbale qui va nous donner les raisons du report sine-die de cette visite.  C’est là où on en est. 

Quelle était la composition de cette mission ? 

D’après le ministre des Affaires étrangères du Niger, c’était les Présidents Ouattara (Côte d’Ivoire), Buhari (Nigeria) et  Addo (Ghana). C’est ce qu’il m’avait dit initialement. Après on a entendu qu’il s’agissait seulement du président de la Côte d’Ivoire et du président du Nigeria. Ensuite on a appris que le président Issoufou du Niger aussi devait venir. C’est la dernière composition qu’on nous a remontée. 

Est-ce que votre homologue du Niger vous a donné les raisons de l’annulation de cette mission ?

Non, il ne m’a rien expliqué. Comme je l’ai dis tantôt, comme ils nous ont notifié par note verbale, j’espère qu’ils le feront aussi par note verbale pour nous indiquer les raisons du report de l’arrivée de la délégation. 

Avez-vous rencontré le président de la Commission de la CEDEAO ? 

Non pas encore ! Mais je vais le rencontrer dès demain (mardi 17 mars 2020, Ndlr). 

Quels sont les sujets à l’ordre du jour ? 

Nous allons parler de tout le processus.

 

Entretien réalisé par SOUARE Mamadou Hassimiou

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 31 11 11

 
Créé le Lundi 16 mars 2020 à 21:40