Guinée: Un "ami commun" à Cellou et Alpha désigné facilitateur par la CEDEAO

Crise guinéenne
Les présidents ghanéen Nana Akufo-Addo et guinéen Alpha Condé
Les présidents ghanéen Nana Akufo-Addo et guinéen Alpha Condé

CONAKRY-Engluée dans une crise politique majeure qui a fait plus de 40 morts  depuis octobre dernier, début des manifestations contre le projet de nouvelle constitution, la Guinée accueille ce mardi 17 mars une délégation de haut niveau composée de Chefs d’Etat Ouest-africains.

C’est le ghanéen Nana Akufo Addo qui a été désigné par la CEDEAO, comme médiateur de ladite crise, selon Jeune Afrique. L’actuel président du Ghana se connaît bien avec Cellou Dalein Diallo, le chef de file de l’opposition guinéenne. Alors opposant, il a rendu visite au président de l’UFDG à Conakry en 2016. Cellou Dalein Diallo pour sa part a été au Ghana l’année suivante alors que M. Addo était président. Tous membres du réseau libéral africain et de l’International Libéral, les deux hommes politiques se connaissent bien.

Alpha Condé et son homologue ghanéen se connaissent tout aussi bien. Ils ont conjointement piloté la médiation de CEDEAO dans la crise togolaise en 2018.  Les présidents ghanéen Nana Akufo-Addo et guinéen Alpha Condé avaient été mandatés comme facilitateurs pour essayer de concilier les deux positions entre le pouvoir de Faure Gnasimgbé (élu récemment pour un 4ème mandat) et la coalition des 14 partis de l’opposition.

A moins d’une semaine de la tenue du double scrutin législatif et référendaire controversé, la  forte mission déployée par la CEDEAO va tenter de renouer le fil du dialogue déjà rompu depuis belle lurette entre Alpha Condé et l’opposition. Mais la tâche ne sera sans doute pas facile pour cette délégation. Et pour cause :

En Guinée, les positions des différents protagonistes de la crise se sont tellement radicalisées qu’il est difficile d’imaginer réunir les deux camps autour de la table dans le contexte actuel. C’est une véritable gageure. La mouvance présidentielle ferme toute possibilité de dialogue avec l’opposition autour du principal sujet qui divise : le référendum, censé ouvrir la porte d’un troisième mandat pour Alpha Condé (82 ans).

Malgré la complexité de la tâche, Mouhamadou Buhari, Alassane Dramane Ouattara, Nana Akufo Addo vont toutefois tenter de rapprocher les positions et surtout convaincre leur homologue guinéen, plus que jamais campé sur sa position d’organiser le référendum, quitte à attisé davantage les clivages dans le pays.

Interrogée, une source proche du ministère affaires étrangères a confirmé que la mission arrive ce mardi à Conakry, sans préciser l’heure. Notre informateur a cependant précisé que le président de la Commission de la CEDEAO, Jean Kassi-Brou arrive à Conakry aujourd’hui, précédant ainsi la délégation des Chefs d’Etat.

Nous y reviendrons !

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Créé le Lundi 16 mars 2020 à 16:27