L’opposition répond à Alpha Condé: "Nous allons empêcher les élections..."

Référendum Constitutionnel
Des leaders de l'opposition guinéenne
Des leaders de l'opposition guinéenne

CONKARY- L’opposition n’entend pas se laisser faire ! Après la confirmation par le Président Alpha Condé de la date du 22 mars pour la tenue des scrutins législatif et référendaire, les principaux partis d’opposition se sont réunis en urgence ce vendredi 13 mars 2020 pour annoncer des actions. L’opposition prévient qu’elle fera en sorte que les guinéens se lèvent pour empêcher les élections le 22 mars. C’est du moins ce qu’a affirmé Sidya Touré au nom de ses pairs.

« En réalité nous savons que depuis 7 mois, les élections législatives n’ont jamais été le problème de Alpha Condé. Le problème, il faut absolument faire le referendum avant que nous tombions dans les délais légaux au niveau de la CEDEAO. Ce  qui les empêcherait. Donc il y a une course contre la montre pour les 30 jours qui arrivent. C’est pratiquement une course à mort.

 

Tout ceci n’est pas régulier, tout ceci n’est pas conforme à la loi, tout ceci ne doit pas permettre qu’on puisse continuer à travailler de telle façon. Donc nous avons dit très clairement que nous récusons cette démarche et nous allons demander à nos compatriotes et à tous les guinéens qu’ils ont encore 30 jours pour que cette affaire de 3ème mandat tombe à l’eau. Donc il faut se lever.

Nous allons faire en sorte que les guinéens se lèvent pour qu’il n’y ait pas d’élection le 22 mars 2020 (...) Donc levons nous et battons-nous contre le 3èmemandat, parce que les législatives ont été un moyen d’organiser le  referendum (…), le combat continu », a lancé l’opposant Sidya Touré.

 

Bah Boubacar Loudah

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 113

Créé le Vendredi 13 mars 2020 à 21:59