N'zérékoré: Une manifestation dispersée par la police...

Echo de nos régions
Des citoyens se mobilisent à Nzérékoré pour le départ du préfet Sory Sanoh
Des citoyens se mobilisent à Nzérékoré pour le départ du préfet Sory Sanoh

NZEREKORE-Une manifestation a été dispersée par la police ce mardi 10 mars 2020 à N’zérékoré.

Des citoyens mobilisés dans la commune urbaine pour exiger le départ du préfet Sory Sanoh, ont été dispersés à coup de grenades lacrymogènes.

Dans une sortie ratée à la veille des scrutins du 1er mars, le préfet avait déclaré que même « si le président lui demandait d'égorger quelqu’un, il ne fera » pour que les élections se tiennent. Une sortie qui a irrité la colère de nombreux  citoyens de la forêt qui  ont vu en lui, une menace pour la paix déjà fragile à Nzérékoré.

Après quelques jours de négociations infructueuses entre le gouverneur et les jeunes, ce mardi de nombreux citoyens sont sortis pour exiger le départ du préfet Sory Sanoh de Nzérékoré.

Ils se sont regroupés le matin au quartier Boma. De là, ils ont marché jusqu'au cimetière catholique avant d'être dispersés à coup de gaz lacrymogènes par la police.

A noter que dans la journée d'hier, une réunion s'était déroulée chez les sages pour trouver solution à cette crise qui s’enlise malgré le pardon exprimé par le Gouverneur de la région.

Depuis Nzérékoré,

Une dépêche de Paul Sakouvogui

Créé le Mardi 10 mars 2020 à 16:48