Tension au sein du RPG: "Il y a des non-engagés avec nous", prévient Damaro

Crise au RPG arc-en-ciel
Amadou Damaro Camara, président du groupe parlementaire de la majorité présidentielle
Amadou Damaro Camara, président du groupe parlementaire de la majorité présidentielle

CONAKRY-Le parti d’Alpha Condé, le RPG arc-en-ciel est miné par une crise à l’interne. La démission inattendue de Yéro Baldé suivie du report sine-die des élections (législatives-référendum) qui étaient prévues  du 1er mars a fait rejaillir au grand jour le malaise.

Le ministre Bantama Sow a ouvert la boîte à pandore, en disant tout haut, ce que beaucoup murmuraient tout bas. Et bien M. Sow a mis le pied dans le plat ce  week-end allant jusqu’à parler même de 5ème colonne. L’affaire fait des grincements de dents au sein du parti présidentiel.

Et à l’allure où vont les choses, une chasse aux sorcières n’est pas à exclure contre les « traitres » du parti. Interrogé ce lundi 9 mars 2020, Amadou Damaro Camara a déclaré qu’il y en a qui ont  "un pied dedans" et "un pied dehors".

« On n’est trahi que par des amis. Les alliés sont des alliés qui ont leur agenda, nous avons le nôtre, mais ce que Bantama Sow dit est une réalité. Il y a des non-engagés qui sont avec nous avec un pied dedans, un pied dehors. Ce qu’il dit est vrai. Mais nous en tirerons toutes les leçons au moment venu », a déclaré Amadou Damaro Camara.

Affaire à suivre…

 

Africaguinee.com

Créé le Lundi 09 mars 2020 à 14:32