Bissau: la CEDEAO "groggy" face à Emballo qui tient désormais les rênes du pays

Crise post-électorale en Guinée Bissau
Umaro Sissoko Embalo
Umaro Sissoko Embalo

BISSAU-Alors que le  Général Umaro Sissoko Embalo a pris les commandes de la Guinée Bissau, la Commission de la Communauté des Etats d’Afrique de l’Ouest annonce l’envoi d’une mission d’experts constitutionnalistes pour aider à la résolution rapide du contentieux électoral né  de la proclamation des résultats du 2ème tour de l’élection présidentielle du 29 décembre dernier.

Ladite mission travaillera avec la Cour Suprême et la Commission nationale des élections, selon un communiqué de la commission de la CEDEAO qui précise qu’elle continuera à œuvrer pour un règlement pacifique du contentieux électoral que le pays connait.

L’arrivée de cette mission intervient alors que le Général Sissoko Embalo a pris les commandes du pays. Fort du soutien de l’armée qui a choisi son camp et des résultats proclamés par la commission nationale des élections, M. Umballo  s’est auto-investi depuis le 27 février dernier et a même nommé son gouvernement. Le mercredi 03 mars dernier un Conseil des ministres a eu lieu. Dans ce contexte, les marges de manœuvres de la CEDEAO semblent désormais très limitées.

Affaire à suivre…

Africaguinee.com

 

Créé le Samedi 07 mars 2020 à 12:56