Conakry : Souleymane Diallo, agent aux « Moulins d’Afrique » porté disparu…

Guinée

CONAKRY- Un agent du service Pont-Bascule de la société « Moulins d’Afrique » est porté disparu depuis le mardi 25 février dernier. La disparition de Souleymane Diallo plonge sa famille biologique et ses collègues de service dans une grande inquiétude. 

« Nous produisons de la farine et du blé, et nous tournons 24 h/24. Nous avons quatre équipes qui se relaient de 7h à 15 heures, la seconde de 15 h à 23 heures, et la dernière équipe de 23 h à O7 heures. Il y a une quatrième équipe qui permet aux travailleurs d’avoir deux jours de repos dans la semaine. Le mardi dernier donc, nous sommes arrivés et avons trouvé en place une ligne infinie de camions (…). Ce jour, notre agent du nom de Diallo Souleymane, censé être du jour de 23 H à 07 heures a travaillé jusqu’aux environs de 04 heures 55, après il a voulu sortir. A la porte, les vigiles lui ont interdit de sortir, mais il n’a pas voulu obtempérer. C’est dans ça qu’un vigile lui a ouvert la petite porte et il est sorti. Et depuis ce jour, nous n’avons pas eu des nouvelles de M. Souleymane Diallo qui travaille ici depuis six ans. Il est agent de Pont-Bascule, chargé de la pesée des camions. Il est injoignable et personne ne sait où il est », a témoigné Boubacar Barry, le Directeur Général des Moulins d’Afrique. 

De ses propos, le patron de cette compagnie a souligné que le chef de la sécurité a entamé des démarches au niveau des postes de gendarmerie et de de police pour avoir de ses nouvelles mais qui se sont toutes soldées vaines.

« Notre chef de la sécurité, en la personne de Touré Abdoulaye a fait la ronde des postes de gendarmerie et de de police pour avoir de ses nouvelles », nous renseigne M. Barry.

« Nous avons contacté ses parents qui ont visualisé en même temps que nous les images de sa sortie de la cour.   Tout ceci pour démontrer qu’il n’est pas détenu à l’intérieur du site et que rien ne lui est arrivé ici. Depuis ce temps nous sommes à sa recherche et nous sommes sans nouvelle. Aux heures de travail, il est interdit à tout le monde de quitter le site », a souligné Boubacar Barry, très inquiet du sort de son agent. 

 

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 13 

Créé le Lundi 02 mars 2020 à 16:19