Guinée Bissau : Sissoko Umbalo en position de force…

Présidentielle en Guinée Bissau
Umaro Sissoko Embalo
Umaro Sissoko Embalo

BISSAU-Après s’être "auto-investi" président de la République de Guinée Bissau le 27 février 2020, Umaro Sissoko Umballo est en position de force.

Alors que le camp de Domingos Simoes Pereira, candidat donné perdant de la présidentielle du 29 décembre a désigné vendredi soir un «Président intérimaire», en la personne de Cipriano Cassama, président de l’Assemblée nationale, ce dernier a annoncé avoir renoncé au poste de président par intérim. Un revers sérieux pour les soutiens de M. Pereira d’autant plus M. Cassama est membre du PAIGC.

Umaro Sissoko Embalo, a été déclaré vainqueur de la présidentielle du 29 décembre par la commission nationale électorale avec 53,55% des voix, contre 46,45% pour son challenger Domingos Simoes Pereira, président du PAIGC.

Fort du soutien de l’armée et de son score, cet ancien Général de 47 ans a déjà démis  le Premier ministre Aristides Gomes. Lequel a dénoncé l’investiture de M. Embalo comme une tentative de «coup d’Etat».

Face à cette situation confuse, la CEDEAO a publié ce samedi 28 février un communiqué, moins menaçant cette fois-ci, dans lequel elle annonce l’envoi d’une mission d’experts sans préciser de date pour aider à résoudre la crise post électorale.

Créé le Dimanche 01 mars 2020 à 14:50