Gambie: des militants du FNDC détruisent les cartes d'électeurs à Banjul…

Double scrutin du 1er mars
Des cartes électorales détruites en Gambie
Des cartes électorales détruites en Gambie

BANJUL-La quasi-totolité des cartes d'électeurs ont été détruites ce samedi 22 février 2020 dans la matinée dans la capitale gambienne Banjul par des militants du FNDC. Ces cartes d'électeurs envoyées pour être distribuées dans le cadre du double scrutin du 1er mars ont été saccagées, déchirées certaines brûlées.

 

Après avoir été informé de cette distribution, les responsables du FNDC basés à Banjul se sont rendus sur les lieux pour détruire ces cartes d'électeurs. Composées au total 7 cartons, les militants du FNDC ont brûlé 4 cartons et emporté 2 autres cartons. Dans la débandade, l'ambassadeur avait pu s'échapper avec un seul carton. Contactée par Africaguinee.com, madame Kadiatou Bah membre du FNDC Gambie, est revenue sur les circonstances de cet incident.

« C'est hier vendredi 21 février 2020 qu'on nous a informé ici que les cartes d'électeurs sont arrivées en Gambie et qu'on allait commencer la distribution aujourd'hui matin dans  les 9 CAERLES. Nous les membres du FNDC qui sommes là, on s'est mobilisé pour se rendre sur le lieu où devait se passer la distribution de ces cartes. Lorsque que la délégation est arrivée, ils ont commencé à faire descendre les cartons qui contenaient les cartes d'électeurs. On s’était organisé dès qu'ils descendent un carton, un jeune le récupère vite en faisant semblant de les aider et le jeune en question disparaît avec les cartes d'électeurs pour les détruire. Dès que la violence a commencé, on s'est précipité sur les cartes d'électeurs pour les déchirer et les brûler. Mais la délégation de l'Ambassadeur avait pu s'échapper avec un seul carton de cartes d'électeurs », a expliqué cette militante du FNDC avant de promettre qu'il n'y aura pas élection sur sol gambien.

« Ici en Gambie il n'y aura pas élection. Comme le FNDC a décidé d'empêcher ces élections, nous ici on a déchiré ces cartes d'électeurs en guise de solidarité à cette décision. Au total il y avait 7 cartons, nous on a pu déchirer et brûler les 4 cartons et deux autres sont avec nous. Nous les garderons. Il ne reste qu'un seul carton pour tous les électeurs en Gambie mais il n'y aura pas élection ici », a promis Madame Kadiatou Bah.

Faut-il signaler qu'une action similaire a eu lieu en Sierra Leone. Dans ce pays également on nous a fait savoir que toutes les cartes d'électeurs ont été détruites ce samedi 22 février par les guinéens y résident. Il y a eu un mort dans ces incidents.

Oumar Bady Diallo
Pour Africaguinee.com
Tel: (00224) 666 134 023

Créé le Samedi 22 Février 2020 à 20:01