Manque de courant en Guinée : Alpha Condé "secouru" par Edogan ?

Desserte de courant
Alpha Condé et Recep Tayyip Erdoğan à Conakry
Alpha Condé et Recep Tayyip Erdoğan à Conakry

CONAKRY-Déjà confronté à des manifestations politiques meurtrières  nées de sa volonté de changer la constitution, Alpha Condé faisait face à une situation beaucoup plus compliquée. Il s’agit du manque criard de courant électrique dans les ménages en cette période d’étiage. Alors que la capitale Conakry et les principales villes de l’intérieur du pays sont plongées dans le noir, avec des risques de soulèvement populaire que cela comporte, le dirigeant guinéen peut tirer un ouf de soulagement. Alpha Condé vient d’être "secouru" par la Turquie de Recep Tayyip Erdoğan, ne serait-ce que temporairement.

Un navire flottant spécialisé dans la production et la fourniture du courant électrique vient d’accoster au port autonome de Conakry. Alpha Condé en personne s’est déplacé ce lundi pour voir ce cargo RoRo de la Turquie construit en 2002. D’une capacité de 114 mégawatts, ce bateau flottant est censé faire face aux problèmes de desserte en courant électrique pendant les périodes d’étiage.  

« Ce bateau va nous permettre d’avoir du courant moins cher que les centrales thermiques. Pour le moment, il donne 114 mégawatts, mais en fonction de nos besoins, il va augmenter sa capacité. Evidemment,  en période d’étiage, les barrages donnent moins de courant, donc on a besoin des centrales (…) lorsque les barrages arrivent en plein régime, on n’en aura plus besoin. Mais pendant un moment on aura encore besoin des centrales », a déclaré le président Condé.

La desserte du courant s’est drastiquement dégradé ces derniers temps à Conakry et ses environs. Le courant est fourni par rotation depuis quelques mois. Une situation qui impacte négativement sur les activités économiques.  

« J’espère que progressivement on va finir par passer à l’énergie propre avec les barrages et l’énergie solaire. Mais à cette phase là, nous avons besoin d’énergie mixte. L’avantage c’est que d’ici quelques mois, ils vont faire une centrale à gaz, ce qui va nous permettre aussi de transformer les autres centrales qu’on a en centrales  à gaz. Parce que le gaz nous revient beaucoup moins cher que le mazoute ou le gasoil. Et c’est moins polluant pour l’environnement », a déclaré Alpha Condé.

Affaire à suivre…

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Créé le Mardi 18 Février 2020 à 16:08