Chérif Abdallah vole dans les plumes de Damaro qui l’a traité de "mauritanien"

Crise politique en Guinée
Cherif Abdallah, président du GOHA
Cherif Abdallah, président du GOHA

CONAKRY- C’est une réaction qui ne s’est pas fait attendre ! Traité ‘’d’inconscient et de mauritanien’’ par le chef de file  du groupe parlementaire de la mouvance présidentielle, Cherif Abdallah, président du Groupe Organisé des Hommes d’Affaires(GOHA), estime que Amadou Damaro Camara se comporte tel un « badaud à la solde du chef de l’Etat guinéen ».

Au micro d’Africaguinee.com, Cherif Abdallah indique que les propos du parlementaire ne sont pas de nature à conforter la cohésion sociale en Guinée. Selon l’homme d’affaires, Damaro et ses acolytes sont en train de tendre un piège aux guinéens : celui de l’ethnocentrisme.

‘’Amadou Damaro Camara s’est comporté comme un chef de  badauds à la solde du président Alpha Condé. C’est tout simplement un ignorant de l’histoire (…), il n’y a pas un seul grand marabout en Guinée ou en Afrique noire qui n’a pas eu de liens séculaires avec mes arrières grands-parents. Lorsque j’ai dénoncé ce qui s’est passé au niveau de la Casse (…), j’ai dit et je réitère qu’aucun commerçant au monde ne se permettra d’incendier un magasin ou un véhicule d’un autre commerçant. Comme il sait que leur plan d’attaque du marché madina a échoué, il s’est fâché. Je n’ai jamais vu une personnalité se comporter comme le fait Amadou Damaro Camara. Je dirais tout simplement aux guinéens de s’unir et de ne pas tomber dans ce piège tendu par Damaro et ses acolytes. Pour ma part je travaille à l’union entre tous les fils du pays’’, a confié le président du GOHA.

Parlant de procédure judiciaire à l’encontre du député du Rassemblement du Peuple de Guinée (RPG), Cherif Abdallah indique qu’une action judiciaire n’est pas à exclure.

‘’ Pour toute action, je vais décider de cela avec mes avocats. Ses propos ne me font ni chaud ni froid (…), j’ai des références et du côté maternel et paternel donc je n’ai pas de problèmes d’identités comme d’autres en Guinée’’ a-t-il expliqué.

Du haut d’une tribune à Matoto, avec le  syndicat des transporteurs de Conakry, Amadou Damaro a qualifié Abdallah Chérif «d’inconscient» qui a fui le pays.

 

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 13

Créé le Dimanche 26 janvier 2020 à 17:40

TAGS