KM36: des conteneurs appartenant à des vendeuses de fripes partis en fumée

Incendie
Incendie au Km36
Incendie au Km36

COYAH-Des conteneurs appartenant à des femmes vendeuses de friperie ont pris feu la nuit dernière au kilomètre 36, dans la préfecture de Coyah. L'origine de l'incendie reste encore inconnue.

Après le marché de Koloma,  la Casse de Madina, un incendie a été signalé au marché de Km 36 chez les commerçantes de d’habits et sacs  friperies.  Selon notre constat,  il ne reste du  conteneur  que des cendres. Plusieurs femmes victimes assises au rond-point du KM36 lieu du sinistre, expriment leurs désarrois et déplorent des pertes estimées à plusieurs millions de francs guinéens.

Rencontrée,  une mère de famille en larmes estime sa marchandise  consumée par le feu à plusieurs millions de francs guinéens.

« Le conteneur a pris feu alors que  tout le monde dormait, les gardiens ont tout fait pour éteindre le feu, ils n’ont pas pu. Rien n’est sorti dans le conteneur, nous on gagne notre vie ici. Je ne sais pas quoi faire. J’ai perdu 5 balles d’habits ça peut aller jusqu’à 5 millions. On ne sait pas comment le feu a été mis ici puisqu’il y a la sécurité ici », sanglote Mariam Touré.

 Une autre victime, diplômée en économie au chômage arrivait à subvenir à ses besoins en vendant la friperie. Diaka Traoré dit avoir tout perdu.

« On est au nombre de 23 diplômés ici. Depuis 2006 je suis à la recherche d’emploi finalement je me suis retrouvée ici pour faire le commerce d’habits et sacs. C’est le matin qu’on m’informe que notre conteneur a pris feu à 3 heures du matin. J’ai perdu 4 balles d’habits  équivalent à 1 million 800. J’ai tout perdu. On est obligé de recommencer tout à zéro », a regretté Diaka Traoré qui demande de l’aide au gouvernement.

Une veuve, vendeuse de sacs dit avoir perdu également 1 millions 800 francs guinéens de marchandises

« Je viens de perdre mon mari et aujourd’hui je me retrouve avec rien », s’alarme Aicha Sylla

Pour, l’instant on ignore l’origine de l’incendie, selon le témoignage de certains gardiens présents sur les lieux au moment de l’incendie. 

BAH Aissatou

Pour Africaguinee.com

Tél : (+224) 655 31 11 14

Créé le Samedi 25 janvier 2020 à 20:26