Conakry : Après la Casse de Madina, un bus calciné la nuit à Tombolia…

Violences à Conakry
Un bus calciné à Tombolia
Un bus calciné à Tombolia

CONAKRY-Le phénomène prend de l’ampleur dans la capitale guinéenne, Conakry ! La calcination de véhicules dévient de plus en plus fréquent à Conakry. Après la Casse de Madina où au moins 9 véhicules ont été incendiés dans la mardi à mercredi 22 janvier, un bus appartenant à un particulier a été calciné la nuit dernière au quartier Tombolia, dans la commune de Matoto.

L’acte s’est passé nuitamment à Tombolia  Manguebounyi, a-t-on appris de sources concordantes. Les auteurs ne sont pas encore arrêtés. Selon certains témoignages, ceux qui ont incendiés le bus seraient arrivés à bord d’un pick-up. Ils ont mis le feu sur le mastodonte garé au bord de la route, non loin du Cinéma Canal Olympia, inauguré récemment. Ensuite, ils ont quitté en trombe. Ce matin la tension était montée d’un cran à Tombolia entre camps rivaux, apprend-on, sans faire de heurts.  

Le phénomène de calcination de voitures inquiète certains. Le premier cas remonte en novembre dernier à la station total de Dabondy lorsqu’une voiture a été incendiée par des inconnus qui courent encore dans la nature. Dans les deux dernières semaines, au moins dix-sept véhicules ont été calcinés à Conakry dans des circonstances non élucidées par services compétents.  

A suivre…

 

Africaguinee.com

 

Créé le Jeudi 23 janvier 2020 à 13:19