Tueries en Guinée : pourquoi les enquêtes peinent à aboutir ?

Justice

CONAKRY- Le Ministre guinéen de la justice a évoqué ce mardi 21 janvier 2020 les raisons des difficultés dans les enquêtes sur les tueries lors des manifestations. Mamadou Lamine Fofana a invoqué des difficultés d’ordre technique.

« Les informations judiciaires, suite aux cas de tueries enregistrées au cours des manifestations politiques en Guinée, rencontrent des difficultés en raison d’une absence de moyens techniques de la police judiciaire », a expliqué le Ministre de la justice devant plusieurs partenaires réunis à Genève dans le cadre de la revue de la situation des droits humains en Guinée.

En Guinée, au moins 130 personnes ont perdu la vie ces dernières années lors des manifestations à Conakry et dans des villes de l’intérieur du pays.

 

Africaguinee.com

 

 

Créé le Mercredi 22 janvier 2020 à 8:37