Guinée: un journaliste victime de "kidnapping"...

Insécurité

CONAKRY- Un journaliste a été victime de « kidnapping » ce mercredi 8 janvier 2020 à Conakry, a appris Africaguinee.com.

Alpha Oumar Diallo, journaliste et Administrateur du site « Vérité 224 » aurait été « kidnappé » par des agents de la Direction centrale de la police judiciaire. En lieu et place d’une convocation, notre confrère aurait été conduit de force dans les locaux de la DPJ pour y être interrogé suite à la publication d’un article sur une affaire de Sextape.

« J’ai été piégé. J’ai reçu l’appel d’un monsieur, un inconnu, qui m’a dit qu’il avait une information urgente à me donner. Il a dit vouloir me rencontrer le plutôt que possible. J’ai accepté, à condition qu’on se retrouve dans un endroit public. Je suis allé par après en ville, précisément à la bluezone de Kaloum. On s’est vu et m’a dit qu’il avait un dossier qui concernait Orabank. Il m’a envoyé un mail dont le contenu était vide. Quand je lui ai dit que le fichier n’était pas joint, il m’a demandé d’aller avec lui dans sa voiture afin qu’ii me transfère le document. J’ai d’abord refusé, mais il a insisté en disant que c’est important. Dès après, j’ai vu trois policiers dont un en civil, venir vers moi. Ils m’ont demandé de les suivre. J’ai refusé d’obtempérer bien qu’ils m’aient tendu une convocation. J’ai crié afin que tout le monde sache qu’il s’agissait d’un kidnapping. Malgré tout, ils m’ont amené à la DPJ », a témoigné notre confrère Alpha Oumar Diallo.

Après plusieurs minutes d’audition, notre confrère a été mis à la disposition de son avocat. Alpha Oumar Diallo devait également repasser ce jeudi matin pour la suite de l’interrogatoire. 

Nos nombreuses tentatives pour recouper cette information auprès de la Direction centrale de la police judiciaire sont restées sans succès pour l’instant. 

 

Africaguinee.com

Créé le Jeudi 09 janvier 2020 à 11:24