Guinée : le Projet Stop Palu+ et ses partenaires offrent un important lot d’équipements médicaux aux structures sanitaires de Conakry

Publireportage
Le Projet Stop Palu+ et ses partenaires offrent un important lot d’équipements médicaux aux structures sanitaires de Conakry
Le Projet Stop Palu+ et ses partenaires offrent un important lot d’équipements médicaux aux structures sanitaires de Conakry

CONAKRY- Dans l’objectif d’améliorer la qualité des soins et la prise en charge des patients dans les structures de santé en Guinée, le projet Stop Palu+en collaboration avec  l’ONG RTI et l’USAID ont offert un important lot de matériels et d’équipements médicaux aux structures sanitaires de Conakry et de l’intérieur du pays. La remise a eu lieu ce vendredi 27 décembre 2019 à l’hôpital Ignace Deen en présence du ministre de la Santé, colonel Rémy Lamah ainsi que des responsables du projet Stop palu+ et ses partenaires, a-t-on constaté.

Ce don d’équipement est bien entendu le fruit de la collaboration entre l’ONG RTI et le département de la santé dans le cadre de la mise en œuvre du projet Stop Palu +, financé par l’initiative présidentielle américaine de lutte contre le paludisme à travers l’USAID.

Cet équipement de trois conteneurs est composé entre autres de tables d’accouchements, des lits d’hospitalisation, des autoclaves, des stérilisateurs, des centrifugeuses, des microscopes, des isoscopes, d’ordinateurs et des matériels de bureaux. 

Cette remise de matériels vient démontrer une fois de plus l’engagement des Etats-Unis d’Amérique à soutenir la Guinée dans le renforcement de son  système de santé. Président d’honneur de cette cérémonie de remise, le ministre de la Santé, le Colonel Remy Lamah, a indiqué que ce partenariat entre la Guinée et les Etats-Unis est le partage d’une vision  qui est celle de l’amélioration de la qualité des soins des patients et de la prestation des agents de santé.

‘’Comme l’a dit la directrice du projet Stop Palu, ces équipements et matériels ont été identifiés après une visite d’évaluation des besoins dans chacune des structures bénéficiaires. Ce qui veut dire que ce don vient combler ici un besoin dans les structures de santé. Le projet stop palu a but d’appuyer le ministère de la santé. Cet important geste viendra répondre à la volonté du président de la république de doter toutes les structures sanitaires du pays en matériel de travail afin de réduire le taux de mortalité et de complication liés au manque de matériels. Ce lot va permettre d’offrir des soins de qualité à nos populations et une meilleure prise en charge des cas de paludisme’’ a précisé le médecin Colonel Remy Lamah, rassurant les partenaires quant au bon usage de ce matériel.

Dans son intervention, Aissata Fofana, la Directrice du Projet Stop Palu+, a pour sa part précisé que RTI en collaboration avec le projet CURE met à la disposition de six formations sanitaires de la région de Conakry et de la préfecture de Dubréka ce lot important d’équipement.

‘’ Ce don répond à un besoin exprimé par nos agents de santé afin d’améliorer leurs conditions de travail mais aussi la qualité du service offert’’ a indiqué Docteur Aissata Fofana’’ avant de préciser que ces équipements représentent des échantillons des modèles reçus et qu’il seront  utilisés pour le bonheur exclusif des populations guinéennes.

Selon la Directrice du Projet Stop Palu+, il y a six structures qui sont concernées. A savoir : Ignace Deen, le CMC de Ratoma, les centres de santé de Kouléwondi, de santé, de Khorira  à Dubréka et le poste  de santé de Yorokoghia toujours dans Dubreka. Aux dires de Madame Thiam, le projet Stop Palu+ appuie le département de la santé pour réduire le paludisme en Guinée.

Pour Izetta Minko-Moreau, représentante Résidente par intérim de l’USAID en Guinée, le don de ces équipements et matériels hospitaliers dans ces institutions, s’encadre dans l’assistance du gouvernement des Etats-Unis pour l’atteinte des objectifs du PNDS (programme national de développement sanitaire), notamment le renforcement des services de santé  en Guinée.

‘’ Les biens qui seront remis à ces unités sanitaires sont estimés à huit cent-neuf milles dollars américains. Ces dons sont constitués de matériel chirurgical, des équipements de gynécologie et obstétrique des équipements pour les consultations ambulatoires et pour les urgences’’ a rappelé la représentante Résidente par intérim de l’USAID.

Mohamed Awada, directeur de l’Hôpital Ignace-Deen , qui est l’un des heureux bénéficiaires, a promis que ces matériels d’une grande importance serviront à équiper les différentes unités médicales afin de contribuer à l’amélioration des conditions de travail des agents de santé mais également à l’amélioration des conditions de vie des populations à travers des soins de qualité. 

‘’ L’acquisition de ces équipements et matériels nous permettraient davantage  de qualifier nos prestations dans nos unités d’intervention’’ s’est félicité le médecin chef du CHU d’ignace-deen.

Même son de cloche du côté de Dubréka. Pour Docteur Fodé Cissé, directeur préfectoral de la Santé de Dubréka, recevoir ce don est un sentiment de satisfaction, parce que, dit-il,  ce matériel vient combler un vide dans les services de soins de sa zone.

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 655 31 11 13

 

Créé le Vendredi 27 décembre 2019 à 19:02

TAGS