Présidentielle bissau-guinéenne : Quelles sont les chances du Général Umbalo ?

Présidentielle Bissau-guinéenne

BISSAU-Le 29 décembre prochain, les bissau-guinéens iront aux urnes pour un second tour de l’élection présidentielle qui s’annonce très ouverte. 

Les populations de cette ex-colonie portugaise politiquement instable, vont départager le Général Umaro Sissoco Embalo du Mouvement pour l’alternance démocratique (Madem G15) et Domingos Simoes Pereira du Parti africain pour l’Indépendance de la Guinée et du Cap Vert (PAIGC). 

Crédité du soutien de tous les faiseurs de roi recalés au premier tour, le Général Umaro Mokhtar Sissoco Embaló  est bien partie pour battre son adversaire si le report de voix se confirme. Cependant, il a un gap de 13 points à surmonter sur son challenger Simoes Pereira arrivé 1er au premier tour du scrutin avec 40,13 % des voix. 

Mais Nuno Gomes Nabiam et Carlos Gomes Junior (Cadogo), respectivement arrivés troisième et cinquième avec 13,16% et 2,61%, ont  onné des consignes pour le candidat du (MADEM G15). Le faiseur de roi, Nuno Gomes Nabiam a assuré que son soutien au Général Embalo pour le deuxième tour est dépourvu de conditions.

La campagne électorale du second tour se mène sur fond d’accusations d’immixtion de certains chefs d’Etat de la sous-région dont Alpha Condé et Alhassanae Ouattara, pour l’un ou l’autre candidat. Pays pauvre et politiquement instable, la Guinée Bissau est aussi minée par le trafic de cocaïne. Il est considéré comme l’une des plus grandes plaques tournantes des stupéfiants en Afrique de l’Ouest. 

Les deux candidats au second tour de la présidentielle font tous partie de l’establishment politique bissau-guinéen. Le général Umbalo été nommé Premier ministre le 18 novembre 2016 par José Mário Vaz alors que Domingo Pereira, 56 ans, est également ex-chef du gouvernement. 

 

Africaguinee.com

Créé le Vendredi 13 décembre 2019 à 10:20

TAGS