Des ministres d’Alpha Condé chez Elhadj Ousmane Baldé : Ce qu'ils se sont dit…

Crise guinéenne
Alpha Condé, Président de la République de Guinée et Elhadj Ousmane "Sans Loi" lors d'une rencontre axée sur la réconciliation en Guinée
Alpha Condé, Président de la République de Guinée et Elhadj Ousmane "Sans Loi" lors d'une rencontre axée sur la réconciliation en Guinée

CONAKRY-Une forte délégation ministérielle conduite par le ministre d’Etat Bah Ousmane a été reçue ce week-end par le président de la puissante coordination Haali Poular. La rencontre s’est tenue à Ratoma au domicile d’Elhadj Oumane Fatako Baldé, a appris Africaguinee.com.

Tous les hôtes de la coordination étaient des ministres originaires de la moyenne Guinée.  En plus de Bah Ousmane, chef de la délégation et conseiller du président Alpha Condé, il y avait les ministres Boubacar Barry, Mama Kany Diallo, Abdoulaye Yéro  Baldé, Moustapha Mamy Diaby, Mory Sangaré, Thierno Ousmane Diallo.

Selon des informations glanées par Africaguinee.com auprès de la coordination, cette délégation était venue rendre une visite de courtoisie à la Coordination Haali Poular, après la désignation d’Elhadj Ousmane Baldé « sans loi » comme président. Mais pas que ça! Actualité du moment oblige. Certains sujets sensibles tels que les tueries ont été évoqués dans les discussions sommairement, nous dit-on.

« C’est avec un grand plaisir qu’on a reçu cette délégation. Il y a eu des entretiens assez responsables.  A l’issue de cette visite de courtoisie, il y a eu des échanges d’amabilité et surtout des échanges pour trouver des solutions éventuelles de sortie de crise à tous les problèmes qui secouent le pays actuellement. Nous nous sommes promis de nous retrouver une autre fois », explique une source proche de la coordination.

Et d’ajouter : « De façon générale tous les cas de tueries ont été évoqués sommairement. Une rencontre sera faite plus tard pour mieux préciser les choses. Et que chacun de son côté voit comment mettre fin à ce cycle infernal de tueries surtout dans la commune de Ratoma et dont les 99% des victimes sont issues de la communauté peule. Ça parait évident aujourd’hui aux yeux de tout le monde, de 2010 à maintenant, on est à près de 200 victimes issues de la même communauté », a confié notre informateur.

Interrogé sur  les raisons de ce déplacement, le Chef de ladite délégation, Elhadj Bah Ousmane, a souligné brièvement  que c’était juste « une prise de contact avec la nouvelle coordination en tant que ressortissants de la moyenne Guinée ».

A suivre…

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Créé le Lundi 09 décembre 2019 à 15:59