Violences à Kouramangui-Labé: 25 blessés et plusieurs arrestations…

Echo de nos régions
Vue d'une localité de la sous-préfecture de Kouramangui, image d'archive
Vue d'une localité de la sous-préfecture de Kouramangui, image d'archive

LABE- Le bilan des affrontements survenus dans la journée du jeudi à Kouramangui s’est alourdi. Au moins 25 blessés ont été enregistrés dans des heurts entre les districts de Horè-Koulouma et Bougou, a appris Africaguinee.com.

A l’origine des affrontements, c’est des petites altercations entre écoliers qui se sont transformées en bagarre rangée entre les deux localités. Le bilan est lourd : 25 blessés et de nombreuses interpellations. La tension est toujours palpable entre les deux districts.

 « Malgré la médiation qui a été menée, certains de Bougou ont dit carrément qu’ils ne sont pas prêts à pardonner. Ce matin quand les enfants de Koulouma partaient à l’école, ils ont été bloqués. On compte 25 blessés légers qui ne nécessitent pas une évacuation. Nous avons mobilisé les parties pour dénouer la crise (…) Comme la tension était toujours vive entre les familles, la police a fait appel à un renfort de la ville pour éviter le pire », a confié le maire de Kouramangui Elhadj Mamadou Saidou Diallo.

Au moins 6 personnes accusées  d’avoir attisé les tensions ont été interpellées dans journée et mis à la disposition du commissariat central de Labé. D’autres sont activement recherchés.

«Nous avons mis aux arrêts 6 principaux suspects (4 pères de famille et 2 enfants) dans cette affaire et nous recherchons 2 autres. Il y a des femmes aussi qui doivent répondre. Les enfants battus que nous avons entendus indiquent que leurs agresseurs tenaient des lances pierres. L’un d'entre eux à préciser ne pas être le seul à utiliser des lances pierres il a cité d’autres personnes. Apparemment c’est dans des jets de pierres qu’ils se sont tous blessés. Comme  il y a eu de sang versé, nous allons transférer  le dossier à Labé. C’est une affaire qu’on aurait pu  gérer sans problème. Malheureusement, certains parents se sont impliqués. On  déplore plus de 20 blessés » a précisé  un officier de police en service en Kouramangui.

Les personnes interpellées sont déjà à la disposition du commissariat central de Labé.

A suivre

Alpha Ousmane Bah(AOB)

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 664 93 45 45

Créé le Vendredi 06 décembre 2019 à 12:08